Qu’est-ce que devoir cacher la kippa raconte de l’Europe

0
516

Qu’est-ce que devoir cacher la kippa raconte de l’Europe

 

Par Manfred Gerstenfeld

 

Encore un autre tabou public à propos de l’antisémitisme en Allemagne vient d’être brisé. Son Commissaire national à l’Antisémitisme, Felix Klein, a déclaré : “Je ne peux pas conseiller aux Juifs de porter des kippot, partout et à tout moment en Allemagne[1]“. Klein a érigé un principe comme politique, depuis qu’il a été nommé à son poste actuel, il y a environ un an  : faire des “déclarations pragmatiques”.

Ce sont les autorités allemandes qui ont accordé le pire accueil aux paroles de Klein. Elles révélaient indirectement que la police et le système judiciaire allemand ne sont pas en mesure de garantir que les Juifs puissent exprimer librement leur identité dans le domaine public. N’importe où. En fait, Klein a confirmé qu’en 2019, le Juif est de plus en plus considéré comme un étranger au sein de la société allemande contemporaine. A la différence d’autres Allemands, il court des risques s’il révèle qui il est en public.

On a assisté à de nombreuses réactions négatives aux propos de Klein. Le Ministre de l’Intérieur bavarois, Joachim Herman, un socialiste chrétien a déclaré : “Quiconque devrait porter sa kippa n’importe où il le souhaite[2]“. Le Ministre allemand de l’Intérieur, Horst Seehofer, également Socialiste Chrétien, a réagit : “L’état doit garantir partout l’exercice de la religion[3]“.

Le ministre socialiste des affaires étrangères, Heiko Maas, a écrit sur Twitter : “Personne ne devrait jamais plus devoir dissimuler ses croyances juives, ni en Allemagne ni nulle part ailleurs. Plutôt que de cacher sa kippa, nous devons montrer notre visage encore plus clairement contre l’antisémitisme[4]“. Le Président allemand Walter Steinmeier a déclaré  : “Nous ne pourrions accepter que des Juifs n’osent plus porter la kippa dans nos rues. C’est notre devoir civique de combattre l’antisémitisme sous toutes ses formes[5]“.

Après tant de réactions, Klein a clarifié son propos. Il a déclaré que ses paroles constituaient un appel au réveil afin de lancer un débat politique sur la sécurité de la communauté juive allemande. Il exprimait sa “ferme opinion” qu’on avait un besoin impératif de “plus de courage civique et de vigilance[6]“.

Joseph Schuster, président du Zentralrat der Juden in Deutschland, l’organisation coordinatrice des Juifs d’Allemagne, a bien accueilli l’avertissement de Klein. Il aaffirmé que déjà depuis de nombreuses années, les Juifs, notamment ceux reconnaissables comme tels, étaient en danger dans plusieurs grandes villes d’Allemagne. Schuster a ajouté qu’il était, par conséquent, justifié que cette question reçoive une attention majeure au plus haut niveau politique[7].

Les propos de Klein et les réactions qu’ils ont suscité ont aussi capté une publicité importante à l’étranger. L’Ambassadeur américain en Allemagne, Richard Granell a écrit : “Portez votre kippa. Portez la kippa de votre ami. Empruntez une kippa et portez-la pour vos voisins juifs. Inculquez aux gens autour de vous que nous sommes une société diversifiée[8] “. Le Président israélien Reuven Rivlin a exprimé avoir été choqué par les paroles de Klein[9]. Elles le font s’interroger pour savoir si ses assistants l’informent correctement et suffisamment sur ce qui se passe en matière d’antisémitisme au sein de l’Europe contemporaine.

Au cours d’une visite à Berlin, le Secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo a exprimé son inquiétude, à la suite de l’avertissement de Klein[10]. Pour un observateur israélien, cela vaut vraiment la peine d’entendre un haut responsable étranger au cours d’une visite, intervenir sur une question de discrimination interne en Allemagne. D’autant plus que les responsables allemands se croient autorisés, au cours de leurs propres visites, à imposer à Israël la façon dont l’Etat Hébreu devrait se comporter face aux Palestiniens.

Après les paroles de Klein, on a assisté à quelques beaux gestes de solidarité avec les Juifs du pays. Le plus grand quotidien allemand, Bild, a imprimé une kippa à découpé sur sa page d’accueil, afin d’encourager les gens à démontrer leur solidarité en portant des kippot en public[11]. Le samedi 1er juin, la manifestation d’extrémisme anti-israélien de la journée d’Al Quds s’est déroulée à Berlin, avec environ 1.200 participants. Des drapeaux libanais, iraniens et palestiniens flottaient.

Un nombre de gens à peu près identique, dont une partie portait des kippot, ont pris part à deux contre-manifestations[12]. Par le passé aussi, il y a eu des manifestations de sympathie, ailleurs en Allemagne, où les gens arboraient la kippa. Il y a, par exemple, eu un Jour de la Kippa à Francfort, en mai 2018 et à Bonn, en juillet de la même année[13].

On trouve un nombre significatif d’attaques contre les Juifs portant la kippa en public en Allemagne. En particulier, si on prend en compte le fait que peu de Juifs la portent. Deux exemples de telles attaques, l’an dernier, illustrent ce qui a poussé Klein à fairev une telle déclaration. En mai 2018, un Arabe israélien vivant à Berlin a voulu vérifier si le fait de porter effectivement une kippa en public pouvait conduire à des réactions antisémites. Il a immédiatement été attaqué à coup de ceinturon[14] par un jeune Syrien âgé de 19 ans[15].

Un professeur invité et portant la kippa, originaire de l’Université de Baltimore, a été attaqué à Bonn. Un Palestinien a frappé la kippa pour la faire tomber et a crié en allemand : “C’est interdit de porter la kippa!”. Juste après, il a poussé le professeur à terre. La police n’a su arriver que plus de 20 minutes plus tard et elle a rossé le professeur après l’avoir confondu avec l’agresseur. Puis la police a menti en affirmant que le Professeur les avait attaqués[16].

La recommandation de Klein aurait très bien pu être faite par un responsable français, belge ou hollandais. La réalité dans chacun de ces pays rend risqué le fait de porter la kippa dans certains endroits publics. En 2001, le grand rabbin de Bruxelles, Albert Guigui, a été attaqué dans cette ville par un groupe d’adolescents arabophones.

Ils l’ont insulté, lui ont craché dessus et l’ont frappé à coup de pieds au visage[17]“. Depuis lors le Rabbin Guigui ne porte la kippa qu’en privé[18]. En 2018, la télévision belge d’expression française, RTBF, voulait produire une émission sur les réactions au passage d’un Juif marchant dans les rues de Bruxelles avec la kippa. L’équipe a tenté en vain de trouver un volontaire durant des semaines[19]“.

Lors d’une interview à la radio, en 2003, le grand rabbin de France de l’époque, Joseph Sitruk avait incité les Juifs de France à porter une casquette plutôt que d’exhiber leur kippa, de façon à éviter ainsi de se faire attaquer dans les rues[20]. Il y a des années, Henri Markens, Directeur Général de l’Organisation pour l’Education Juive (JBO) à Amsterdam, a dit à propos des enfants  des lycées juifs : “Depuis déjà un certain nombre d’années, nous disons à nos lèves de mettre une casquette par-dessus leur kippa. En principe, nous ne devrions pas avoir à le faire, mais les conditions de vie à Amsterdam ne nous laisse aucun autre choix[21]“.

Dans certains endroits, la situation est même encore pire. L’étude de l’Agence pour les Droits Fondamentaux (FRA), entreprise en 2013, dans un certain nombre de pays européens, a démontré qu’en moyenne, 20% des Juifs disaient éviter de porter, transporter ou sortir des signes distinctifs qui  sont susceptibles d’aider les autres à les identifier comme Juifs en public[22]. En 2011, a été entreprise une étude quantitative au nom de la petite communauté juive de Norvège. 22 jeunes Juis de Norvège d’âge scolaire jusqu’à l’âge de 25 ans ont été interviewés. L’étude démontrait que, souvent, les jeunes Juifs ne révèlent riende leur identité religieuse. Certains ont changé d’école ou leurs parents ont même changé de résidence à cause de l’antisémitisme dont ils ont fait la triste expérience[23].

A partir de ma propre expérience : il y a environ dix ans, au cours de ma période de présidence au sein du Centre des Affaires Publiques, nous avions un interne espagnol qui étudiait à la principale université madrilène. Il disait que même ses amis les plus proches qui s’y trouvaient ne savaient pas qu’il était Juif.

Klein a jeté un pavé dans la mare qui concerne toute l’Europe. C’est une chose que les responsables juifs puissent recommander aux Juifs de dissimuler leur identité. Mais dès qu’un responsable gouvernemental en parle, cela révèle au grand jour et confirme un énorme déficit démocratique partagé par une grande variété de pays européens.

Par Manfred Gerstenfeld

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski.

————–

[1] www.zeit.de/gesellschaft/zeitgeschehen/2019-05/judenfeindlichkeit-antisemit-felix-klein-kippah

[2] https://www.sueddeutsche.de/politik/kippah-antisemitismus-klein-friedman-herrmann-1.4462640

[3] www.zdf.de/nachrichten/heute/kippah-debatte-seehofer-mahnt-zu-wachsamkeit-100.html

[4] https://www.welt.de/politik/deutschland/article194369105/Antisemitismus-Heiko-Maas-reagiert-ablehnend-auf-Felix-Klein.html

[5] https://www.dw.com/en/fighting-anti-semitism-a-civic-duty-german-president-steinmeier-says/a-48995988

[6] Ibid.

[7] www.deutschlandfunk.de/kippah-debatte-zentralrat-der-juden-begruesst-aeusserungen.2932.de.html?drn:news_id=1010968

[8] https://slate.com/news-and-politics/2019/05/german-official-warns-jews-against-kippah-yarmulke-skullcap-public.html

[9] www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-5515458,00.html

[10] www.thelocal.de/20190531/pompeo-voices-concern-over-german-kippa-warning-to-jews

[11] www.bild.de/video/clip/judentum/video-anleitung-bild-kippah-zum-ausschneiden-so-basteln-sie-sich-ihre-eigene-kippah-62205126.bild.html

[12] www.bz-berlin.de/berlin/charlottenburg-wilmersdorf/hunderte-beim-al-quds-marsch-in-berlin

[13] www.faz.net/aktuell/rhein-main/frankfurt/direktorin-des-juedischen-museums-frankfurt-kippah-aktion-hat-auch-tuecken-15588811.html

[14] www.rheinische-anzeigenblaetter.de/region/bonn/-es-ist-genug-jetzt—tag-der-kippah-vermittelt-solidaritaet-mit-juden-30999928

[15] /www.thejc.com/news/world/berlin-attack-kippahh-kippot-kippah-adam-armoush-jewish-museum-1.465072

[16]  www.welt.de/vermischtes/article179327944/Vorfall-in-Bonn-Angegriffener-juedischer-Professor-bezichtigt-Polizei-der-Luege.html

[17] https://www.demorgen.be/nieuws/brussels-opperrabbijn-aangevallen~b66bc89a1/?referer=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F

[18] www.rtbf.be/info/societe/detail_se-balader-a-bruxelles-avec-une-kippah-l-impossible-experience?id=9926843

[19] Ibid

[20] Philip Carmel, “Proposals on yarmulkes, Yom Kippur given mixed reaction by French Jews,” JTA, December 14, 2003

[21] Manfred Gerstenfeld, interview with Henri Markens, “Insights into the Situation of the Jews in the Netherlands,” Changing Jewish Communities, 50, November 15, 2009.

[22] “Discrimination and hate crime against Jews in EU Member States; experiences and perceptions of anti-Semitism,” European Union Agency for Fundamental Rights, 2013, 36.

[23] “Norske barn tor ikke sta fram som joder,” Dagen (Norwegian) (retrieved July 31, 2013.)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.