La situation des otages détenus par le Hamas à Gaza : Tsahal rapporte un nombre alarmant de décès

Un rapport récent de l’armée israélienne, relayé par le New York Times, révèle une nouvelle préoccupante concernant les otages détenus par le Hamas à Gaza. Selon les informations fournies par Tsahal, près d’un quart des 136 otages retenus captifs dans l’enclave dirigée par le Hamas sont décédés.

Les familles des 32 personnes dont le décès a été confirmé ont été informées de cette tragédie. Cependant, le Hamas n’a pas encore confirmé ni rejeté ce rapport alarmant. Il est à noter que l’organisation terroriste islamiste a l’habitude d’attribuer la mort des otages à des frappes aériennes israéliennes.

Cette révélation survient dans un contexte de tensions croissantes entre Israël et le Hamas, alors qu’Israël intensifie ses efforts pour obtenir la libération des otages par le biais de sa campagne militaire dans la bande de Gaza. Cependant, selon certaines familles, les opérations de Tsahal auraient plutôt accru les risques pour les otages encore détenus.

La plupart des otages ont été libérés lors d’échanges avec le Hamas, notamment pendant une pause des combats en décembre, au cours de laquelle Israël a échangé des prisonniers de sécurité palestiniens contre des otages israéliens.

Bien que certains otages aient été secourus par Tsahal au cours de l’année écoulée, aucun autre sauvetage n’a été signalé récemment. Malheureusement, trois otages ont été tués par erreur par des tirs israéliens en décembre dernier.

L’armée israélienne affirme déployer tous les moyens disponibles pour localiser et récupérer autant d’informations que possible sur les otages actuellement détenus par le Hamas. Cependant, des divergences subsistent quant au nombre exact d’otages décédés, avec une déclaration du Forum des otages et des familles disparues contestant légèrement le chiffre rapporté par Tsahal.

Cette situation tragique met en lumière les défis complexes auxquels sont confrontés les otages et leurs familles, ainsi que les efforts continus déployés par les autorités israéliennes pour les secourir.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

1 Commentaire
Le plus récent
Le plus ancien Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Adam

Hélas, ces barbares islamistes et terroristes ne relâcheront jamais tous les otages. Ils en garderont quelques uns comme boucliers humains pour assurer leur propre survie, comme une assurance-vie. En fait ils ne sont que des lâches qui envoient leurs troupes à la mort mais eux-mêmes ont peur de mourir.
Il faut tout faire pour récupérer aussi bien les otages vivants que ceux déjà morts, y compris les corps des 2 soldats tués il y a 10 ans + les 2 civils otages avant le 7 octobre. Mais malheureusement il faut s’attendre au pire.
Que Dieu venge le sang israélien versé par les terroristes, et accueille les nechamot pures des personnes assassinées par les barbares islamistes au Gan Eden.