Le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveau, est revenu lundi sur la polémique entourant la programmation du rappeur islamiste et anti-israélien Medine au Bataclan.

“La seule réponse à apporter c’est la réponse du droit. La règle est simple : les salles sont libres de programmer qui elles veulent”, a affirmé Benjamin Griveaux au micro de CNEWS.

“La liberté de l’artiste est totale sauf s’il y a incitation à la haine raciale ou trouble à l’ordre public”, a-t-il poursuivi.

“Je comprends et respecte l’émotion des familles des victimes du Bataclan. Sur ce sujet douloureux, notre seule boussole, c’est l’État de droit. C’est à nos valeurs, à notre démocratie et à notre liberté que les terroristes du 13 novembre se sont attaqués. Nous ne céderons rien”, a-t-il nuancé un peu plus tard sur Twitter.

Éric Hazan 

6 Commentaires

  1. Non, la liberté de qui que ce soit n’est pas « totale », elle est bornée par le nécessaire respect de la liberté des autres qui peuvent légitimement s’offusquer de cette programmation indécente et insultante pour la mémoire des victimes de l’islamisme en France.
    Que ce soit disant « artiste » se produise ailleurs.

  2. Une amie américaine sioniste, dont la mère indienne venait de la même région de l’Inde du Nord que Madame Nikki Haley, excellente ambassadrice des USA à l’ONU et fervente soutien de l’Etat Juif, et qui a été choquée par l’attentat du Bataclan, vient de me dire que dans la religion hindouiste, la crémation des corps est un rite de purification et de sanctuarisation des morts pour qu’ils puissent atteindre l’au-delà. Quand j’entends la pensée hindouiste de cette amie, je rêve d’une purification et d’une sanctuarisation de cette salle du Bataclan pour que les âmes de ceux qui ont été sauvagement assassinés dans ce lieu trouvent un silence paisible parce qu’il ne pourrait plus y avoir de concerts dans ce bâtiment enfin devenu sanctuaire.

    La mère de cette amie indo-américaine s’est convertie au protestantisme, la religion de son mari mais elle a pratiqué les rites hindouistes jusqu’à sa mort. Quand je lui avais demandé la raison de sa conversion, elle m’avait dit une chose très intéressante : l’hindouisme est une religion polythéiste, alors un Dieu de plus ne nous dérange absolument pas; j’ai appris plus tard que les hindouistes avaient un Dieu Créateur, un Dieu constructeur et un Dieu destructeur parce que, malheureusement, m’avait-elle dit, il faut parfois détruire là où le mauvais s’est enkysté ou là où il peut se manifester. Je pense à elle cet après-midi : là ou des personnes mauvaises pleines de perfidie comme Médine peuvent se manifester, il faut détruire avant… et pourquoi pas avec de beaux cerfs-volants tout flamboyants gazaouis, symbole de « paix » pour les islamo-compatibles comme Mélenchon, Macron, Hamon. Et si… vous m’avez compris. Cela ferait d’une pierre deux coups en plus : une symbolique « paisible », le cerf-volant palestinien et la symbolique parfaite de la purification, la crémation. Gandhi n’a-t-il pas dit : « Le bois le plus coriace doit s’amollir au feu de l’amour; s’il ne fond pas, c’est que le feu n’est pas assez fort. » Alors, allumons le feu comme dans la chanson de Johnny.

    PS : En aparté, les hindous et les bouddhistes tuent-ils en France, en Europe, en Occident ? Non, pourtant, leurs ancêtres ont connu la colonisation aussi, ils souffrent du racisme et ont, pour la plupart, vécu ou vivent encore dans des cités. Seul l’Islam des Médine tue au hasard ou pas (juifs, forces de l’ordre et dessinateurs) en Occident, c’est pour cette raison que je suis persuadée que l’Islam politique n’est pas compatible avec les valeurs de la République.

  3. Donc, quand cette crapule a parlé sur Cnews, il n’a pas eu un seul mot pour les victimes du Bataclan et a, par contre, mis en avant « la liberté » de l’artiste : quel souteneur répugnant et infect, quel résidu de fosse septique, quelle morve purulente et infectieuse, quel virus mortel et quelle bactérie mortifère, quelle pyonéphrose, j’arrête.
    « La liberté s’arrête là où commence celle des autres » et là, le 19 et 20 octobre, cette fosse à purin de Médine bafoue clairement celle des victimes : dans ce cas-là, un certain nombre de français qui n’ont pas encore baissé leurs pantalons devant l’Islam politique comme le fait ce Griveaux, exerceront A FOND une autre liberté : CELLE DE MANIFESTER et s’il y a quelques débordements indépendant totalement de la volonté des 99,9 % des manifestants, nous en nous ficherons car c’est à l’ETAT DE PROTEGER LES CITOYENS ET NON AUX MANIFESTANTS PACIFISTES. Ce sera pacifiste COMME A GAZA, tiens : donc, les pierres, les pneus brûlés, les cerfs-volants incendiaires seront considérés comme autant de drapeaux blancs favorisant la paix; c’est bien ce qu’ont dit ce microbe de Micron et cette folle de Makerel avec l’UE, non ? Alors, qu’on les prenne au pied de la lettre : ce qui est valable et juste pour les gazaouis martyrisés (sic) selon Macron l’est tout autant pour les proches des français martyrisés du Bataclan et pour les français touchés par cette tragédie.
    Il n’y a plus qu’un seul espoir, qu’un seul échappatoire, avant l’orage, avant l’inondation, avant la tempête qui laisseront Griveaux, son gouvernement et son maître anti-laïc, trempés jusqu’au os, couverts de boue, fracassés et dévastés par les vents pour le reste du quinquennat à cause de quelques éléments perturbateurs qui feront à 10 le « travail » de 1000 (ce qui me désole d’ailleurs) : C’EST QUE LA JUSTICE DECIDE QU’IL Y AURA TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC.

    PS : Combien seront-ils devant cette salle lors de ces deux soirées d’automne ? 10000, 20000, 30000 et que 100 « Gazaouis » avec toute la panoplie. Saint Macron, priez pour nous, pauvres « Gazaouis », et nous prierons pour vous aussi : croyez-nous, quand vous verrez à la fin de la nuit, le Guernica qu’ils auront reproduit en grandeur réelle, vous en aurez besoin de prières et des tonnes mais je ne crois pas sincèrement qu’elles suffiront à empêcher la tenue de nouvelles élections démocratiques.

    • Celui-ci? Il est présent, c’est vous qui ne le voyez pas : Rosa SAHSAN
      sahsan.rosa@xxxxx.

      et cela vous étonne ce genre de discours? Moi pas. Car lorsque l’on permet de crier dans les rues de Paris
      mort aux juifs, la france n’est pas à toi et que l’on accepte ces propos. Lorsque tous les samedis place de la république est acceptée des manifestations antisémites où l’on souhaite la mort d’ISRAEL et où l’on voit fleurir les drapeaux du hamas et du hezbollah. Qu’attendre d’autre de ce gouvernement.
      ROSA

  4. et cela vous étonne ce genre de discours? Moi pas. Car lorsque l’on permet de crier dans les rues de Paris
    mort aux juifs, la france n’est pas à toi et que l’on accepte ces propos. Lorsque tous les samedis place de la république est acceptée des manifestations antisémites où l’on souhaite la mort d’ISRAEL et où l’on voit fleurir les drapeaux du hamas et du hezbollah. Qu’attendre d’autre de ce gouvernement.
    ROSA

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.