fbpx
A la mémoire de nos chers disparus - Cliquez ici
Accueil France Plus de 7.000 produits alimentaires rappelés et retirés

Plus de 7.000 produits alimentaires rappelés et retirés

1 698 vues
0

Glaces, biscuits, chocolat, pains : plus de 7.000 produits rappelés en raison de la présence d’un pesticide

Plus de 7.000 références de produits alimentaires sont actuellement rappelés et retirés des rayons, en raison de la présence possible d’un pesticide en trop forte quantité dans des lots de graines de sésame utilisés dans ces produits. La DGCCRF a mis à jour, lundi, les produits concernés.

Des crèmes glacées de toutes les marques, des biscuits, des tablettes de chocolat, du hoummous, des bagels, biscottes et pains, ou même des salades. Plusieurs milliers de produits alimentaires contenant des graines de sésame sont actuellement retirés de la vente et rappelés, selon un fichier de la DGCCRF mis à jour ce lundi 14 juin.

Accéder à la liste des produits rappelés

Un pesticide bien au-delà des limites autorisées

Ce retrait/rappel a été ordonné en raison de la présence possible d’un pesticide, l’oxyde d’éthylène, bien au-delà des taux autorisés dans des lots de graines de sésame importés, utilisés pour la fabrication de ces produits.

Les autorités sanitaires françaises ont en fait été informées début septembre, par leurs confrères belges, de la présence d’oxyde d’éthylène en trop forte quantité dans certains lots de graines de sésame importées.

Plus de 7.000 références rappelées

Depuis, des investigations ont été lancées par la DGCCRF et, dans l’attente des résultats, la liste des produits rappelés est régulièrement actualisée. Plus de 7.000 références correspondant à des centaines de types de produits sont désormais concernées.

Une substance classée cancérigène et mutagène

L’oxyde d’éthylène est « classé cancérigène, mutagène, c’est-à-dire pouvant causer des anomalies génétiques », a indiqué Benjamin Dourize, rédacteur en chef adjoint de 60 Millions de consommateurs à franceinfo. Le risque concernerait toutefois « surtout une consommation prolongée et en quantité ».

En novembre, le magazine faisait état de teneurs « plusieurs centaines, voire des milliers de fois supérieures à la limite autorisée » pour ce pesticide dans les produits mis en cause.

Mardi 15 juin 2021 à 12:03 – Par Géraldine Houdayer, France Bleu

 

RAPPEL DES GLACES : QU’EST-CE QUE L’OXYDE D’ÉTHYLÈNE ?

 Cette nouvelle alerte sanitaire à l’oxyde d’éthylène fait suite à une série de rappels. [©Image par wanderson91 de Pixabay]

Les autorités sanitaires ont lancé une alerte. Une substance cancérogène a été relevée sur des lots de crème glacées. Actuellement, 90 références font l’objet d’un rappel.

La liste, mise à jour régulièrement, est consultable sur un site dédié. Plusieurs grandes marques, telles que Netto, Carrefour, Picard ou encore Adélie (Intermarché) sont concernées.

La substance potentiellement dangereuse est un produit chimique : l’oxyde d’éthylène. Des résidus ont été relevés «à une teneur supérieure à la limite maximum réglementaire» a rapporté la DGCCRF (Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes) dans un communiqué.

UNE MOLÉCULE CLASSÉE BIOCIDE

Cette molécule est classée comme biocide en Europe depuis 2011 et reste interdite d’usage pour tout ce qui est produit alimentaire. Elle est considérée comme étant un agent cancérogène, mutagène et reprotoxique (CMR), c’est-à-dire qui est potentiellement dangereux pour la reproduction.

Les autorités sanitaires «n’ont pas connaissance de signalements d’intoxication de consommateur à l’oxyde d’éthylène en lien avec les produits rappelés» a relativisé la DGCCRF.

Cette nouvelle alerte sanitaire à l’oxyde d’éthylène fait suite à une série de rappels. Depuis le mois de septembre dernier, près de 7.100 produits ont été exclus du marché alimentaire en raison de la présence de cette molécule potentiellement toxique.

L’origine remonte au 9 septembre 2020, lorsqu’ «un opérateur italien a détecté que des graines de sésame importées d’Inde comportaient des résidus d’oxyde d’éthylène» avait expliqué un rapport sénatorial en février dernier.

Par CNEWSPublié le

Cette nouvelle alerte sanitaire à l’oxyde d’éthylène fait suite à une série de rappels. [©Image par wanderson91 de Pixabay]

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.