Logiciel espion Pegasus: « Israël prend les allégations très au sérieux » (Benny Gantz)

Le ministre israélien de la Défense et la ministre française des Armées, Florence Parly à Paris, le 28 juillet 2021
Ministry of Defense Le ministre israélien de la Défense et la ministre française des Armées, Florence Parly à Paris, le 28 juillet 2021

Concernant le Liban, « Israël est prêt à offrir toute assistance humanitaire aux pays qui en ont besoin »

Le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, a conclu mercredi une brève visite à Paris, au cours de laquelle il a rencontré son homologue française Florence Parly, le directeur général de la DGSE (direction générale de la Sécurité extérieure), Bernard Émié, ainsi que des responsables de la communauté juive.

Les deux responsables gouvernementaux ont évoqué les relations de sécurité stratégique entre les deux nations, et la nécessité d’amener un changement dans la conduite du régime iranien, qui « profite d’une période de transition pour accélérer son projet nucléaire », a déclaré un communiqué du ministère israélien de la Défense.

« M. Gantz a souligné que le régime iranien constituait une menace pour le monde entier, le Moyen-Orient ainsi qu’Israël, et que l’Etat hébreu ferait tout ce qui est en son pouvoir pour se défendre », a-t-il été révélé.

La crise au Liban a en outre été abordée avec Mme Parly, a indiqué le ministère, qui a précisé que le renforcement de l’Autorité palestinienne et les moyens de stabiliser la situation dans la bande de Gaza étaient aussi au programme des discussions.

« Israël est préoccupé par le transfert d’armes vers le Liban, et est prêt à offrir toute aide ou assistance humanitaire aux pays qui en ont besoin, en particulier quand il s’agit d’empêcher de saper la stabilité régionale », a-t-il été signifié.

Concernant le logiciel d’espionnage Pegasus développé par le groupe israélien NSO, « M. Gantz a affirmé qu’Israël prenait les allégations très au sérieux et que l’Etat hébreu accordait des autorisations en matière de cybersécurité uniquement dans le cadre de la lutte contre le terrorisme et le crime ». 

Israël « prend au sérieux les accusations » selon lesquelles Pegasus, un logiciel d’espionnage des téléphones portables développé par la firme israélienne NSO, a été utilisé contre des personnalités publiques à travers le monde, dont le président français Emmanuel Macron, a affirmé mercredi 28 juillet le ministre israélien de la Défense, Benny Gantz, lors d’une visite à Paris.

Permettant d’infiltrer des systèmes informatiques, le logiciel Pegasus est considéré comme un produit de cybersécurité offensif et doit donc obtenir le feu vert de l’Agence de contrôle des exportations militaires (DECA), qui dépend du ministère israélien de la Défense, pour être vendu à des pays tiers, au même titre qu’une arme.

« Le ministre israélien a informé Mme Parly que des responsables du ministère s’étaient rendus au siège de la société NSO ce mercredi pour examiner la situation », selon le communiqué.

Jforum avec i24NEWS  et Nathalie Sosna-Ofir le 28.07.2021

2 Commentaires

  1. Gantz, ce minable s’est mis à genoux devant la France. Quelle honte!!!
    Jusqu’à quand ce gouvernement va se coucher; d’Abord les USA de Biden, ensuite la France du minable de l’Elysée. Se sera qui ensuite peut-être, devant l’Iran, Gaza…
    ROSA

  2. Les chaines d’infaux en continu ont bien fait leur boulot de désinformation dont elles sont coutumière, elles répètent en boucle, que Gantz est venu, à la demande de Paris, s’expliquer sur Pegasus, tandis que le Micron exige qu’Israël traite « sérieusement » ce problème !!!
    Quelle tristesse de voir Gantz venir la tête basse prêt à s’excuser de cette situation.
    Bien entendu, les discussions sur l’Iran n’ont pas été reprises par les grouillots de l’infaux.
    Selon des sources proches de NSO, cette saloperie a été organisée par BDS et financée par le Qatar, et il faut reconnaître que ce coup tordu a super bien fonctionné.
    Voilà qui met en joie les Roquets d’Orsay et leurs grouillots de l’Agence France Pourriture.
    La France occupe les premières places dans le commerce des armes dans le monde.
    Est-ce qu’un pays lui a fait des remarques désobligeantes sur ses activités dégueulasses ??

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.