« Il passe son temps à nous voler ! » : Pascal Praud s’agace contre Quotidien et accuse Yann Barthès de vol d’images (VIDEO)

Ce lundi 6 décembre, Pascal Praud a fustigé Yann Barthès dans son émission L’Heure des pros. L’animateur de CNews s’est agacé contre son confrère, qu’il accuse de vol d’images.

Le 30 novembre dernier, Éric Zemmour annonçait officiellement sa candidature à l’élection présidentielle dans un clip qui a provoqué la polémique. Certaines images auraient été utilisées sans l’accord des personnes concernées et des ayants droit. Des personnalités sont donc montées au créneau et ont menacé de poursuivre le candidat en justice, à l’instar de l’équipe de Quotidien. Yann Barthès avait même annoncé engager des poursuites car « ça ne se fait pas de voler des images ». Une sortie n’a pas plu à Pascal Praud. Ce lundi 6 décembre, l’animateur star de CNews n’a pas manqué d’épingler Yann Barthès et ses équipes à qui ils reprochent de faire exactement la même chose : diffuser des images sans permission.

« Il nous pique nos images pour caricaturer notre émission »

Ce n’est pas nouveau : Pascal Praud et Yann Barthès s’envoient régulièrement des piques par émissions interposées. Ce lundi, c’est donc l’animateur de TMC qui a fait les frais des remontrances de l’ex-journaliste sportif. Dans L’Heure des pros, Pascal Praud a tenu à faire une parenthèse. Pour lui, Quotidien fait preuve d’hypocrisie en matière de vol d’images : « L’autre jour, j’ai entendu Yann Barthès reprocher qu’Éric Zemmour volait ses images dans le clip d’annonce de candidature à l’élection présidentielle. C’est ce qu’il a dit. Il passe son temps à nous piquer les nôtres pour caricaturer notre émission ! », remarque-t-il. « J’ai trouvé ça quand même très très étonnant. Il est même possible que ce soir il reprenne des éléments de ce que nous aurons dit ce matin. De la même manière, il passe son temps à nous voler. Il n’a pas le droit ! », lance-t-il, agacé.

Quotidien hué au meeting d’Eric Zemmour : Pascal Praud prend la défense des journalistes

Quelques minutes avant cette invective, Pascal Praud s’est montré plus clément avec l’émission de TMC. Il a tenu à défendre les journalistes de Quotidien qui ont couvert le meeting d’Eric Zemmour au cours duquel ils ont été bousculés et copieusement hués. Face à la montée des tensions, la sécurité avait décidé de les exfiltrer. S’il n’est pas le premier fan de Yann Barthès, ces méthodes ne passent pas pour le présentateur de CNews : « Il faut défendre la possibilité pour les journalistes d’être partout, défendre la possibilité pour nos amis de Quotidien, qui nous aiment tant, d’être présents et que ça se passe bien », a-t-il rappelé.

Le 06/12/2021 à 15:57 par Chloé Berry

www.programme-tv.net

4 Commentaires

  1. Soit, Zemmour s’est présenté comme le petit juif de service, mais cela ne l’a pas empêché de nier l’Histoire récente : Pétain et Dreyfus, et, de plus, reprocher aux parents des victimes d’actes terroristes d’avoir fait enterrer leurs enfants en Israël et leur dénigrer de ce fait la nationalité française.
    Pour moi, ce Zemmour est un crapaud qui veut se gonfler pour rivaliser avec le bœuf.
    Son programme prend sa source sur la seule haine raciale envers tout étranger.
    Il est entouré par une foule de jeunes cadres dynamiques ignares sur les sujets historiques et fanatisés sur la question de nationalisme.

    • Mais oui, Zemmour est entier et cohérent : « pourquoi les musulmans ne seraient pas capables de faire ce que les juifs Italiens, polonais etc… » ont su faire pour vivre et épouser la France.
      Libre à vous de rester un cocu de l’ Islam !!!

    • Vous êtes influencé par le matraquage médiatique qui a déformé les propos de Zemmour. Lisez bien ses écrits et ses déclarations et vous verrez que, contrairement à ce qu’on répand partout il n’est pas petainiste mais gaulliste et n’est nullement raciste

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.