La campagne nauséabonde de la NUPES et de sa candidate Danielle Simonnet …
Source FB Frédéric Haziza
SOS Racisme organisait le 7 juin à la Bellevilloise ( Paris 20ème) une réunion – débat entre 3 des candidats aux législatives dans la 15ème circonscription (20ème arrondissement) Lamia El Aaraje (PS), Mohamad Lamine Gassama (Ensemble – majorité présidentielle) et Danielle Simonnet ( NUPES – LFI).
A ma question sur l’antisémitisme de Jeremy Corbyn et le soutien que lui a apporté le 3 juin, l’ex-chef du Labour britannique dans le cadre de sa campagne, Simonnet n’a pas trouvé mieux que de répondre une nouvelle fois sur Israël.
« En Angleterre, a-t-elle dit, en France et dans plein de pays, critiquer la politique du gouvernement d’extrême droite d’Israël est de plus en plus difficile. Vous êtes sitôt attaqué de complaisance avec l’antisémitisme. Donc Jeremy Corbyn a été l’objet d’une kabbale  scandaleuse par l’aile droite de son parti parce qu’il incarnait l’aile gauche, parce qu’il défendait des positions en faveur de la reconnaissance de l’Etat de Palestine et la lutte contre la colonisation. Et oui, c’est insupportable, inacceptable. »
… Ou comment La France insoumise, la NUPES et leurs candidats banalisent et valident l’antisémitisme …
Et pour être précis, voici ma question suivie de sa réponse. Ma question à Danielle Simonnet :
« Au cas Madame Simonnet où vous ne  connaîtriez pas  l’histoire du 20ème arrondissement et donc de cette 15ème circonscription de Paris, je me permets de  vous rappeler qu’il y a 1 siècle, au début des années 20,  cet arrondissement populaire de Paris fut l’un des lieux choisis  par les juifs fuyant les pogromes de Pologne ou de Russie pour espéraient-ils, y vivre dans la liberté l’égalité et la fraternité, des juifs qui furent ensuite victimes de la Shoah et notamment de  la rafle du Vel d’Hiv.
Et pourtant Madame Simonnet,  78 ans après la Shoah vous avez tenu à mener campagne avec fierté , avez vous dit, avec Jeremy Corbyn. Je cite votre tweet du 3 juin . « Beaucoup d’émotion et de fierté de recevoir ce soir @jeremycorbyn, député de Londres, venu avec @Deputee_Obono en soutien à notre dynamique militante de la #NUPES et notre campagne d’union ! ». Un rappel : Corbyn avait été contraint à abandonner ses fonctions de leader du Parti travailliste britannique après avoir été accusé de faire de son parti «  un refuge pour les antisémites ». Une première question : est ce que vous regrettez aujourd’hui d’avoir  en menant campagne avec un antisémite,  ainsi oser insulter  la mémoire des victimes de la Shoah ? D’ailleurs qu’auriez vous dit,  qu’auraient dit  Jean-Luc Mélenchon, Olivier Faure, Fabien Roussel ou Julien Bayou, partenaires et alliés de la NUPES  si des candidats du Rassemblement national s’étaient affichés avec dirigeant néo-nazi européen venu les soutenir pour les législatives ? Autre question : reprenez vous à votre compte les propos de Jean – Luc Mélenchon qui en décembre 2019 accusait le  grand rabbin d’Angleterre , mais aussi le Crif et« divers réseaux d’influence du Likoud «  d’être responsables de la défaite de Corbyn?
Et puis, dites-vous, comme  votre camarade  Éric Coquerel qui,  le 20 octobre 2020 sur Sud Radio, avait comparé la situation des musulmans dans la France d’aujourd’hui et celle des juifs pendant la période nazie ? D’où cette dernière question Madame Simonnet : l’antisémitisme est il devenu le fond de commerce de LFI, ds la NUPES et de ses candidats ? »
La réponse de Danielle Simonnet :  
« Je mets au défi tout le monde de trouver un seul propos antisémite de Jeremy Corbyn. Et je vous invite à être bien plus exigeants qu’aller chercher des informations simplement dans 3 articles de presse. Allez lire vraiment la réalité. Alors maintenant je vais vous dire la réalité. Non Jeremy Corbyn n’a jamais tenu un seul propos antisémite. Oui Jeremy Corbyn a toujours combattu à la fois tous les racismes et l’antisémitisme. Jeremy Corbyn est pour le respect par ailleurs du droit international. Il est pour le respect du droit international comme moi, comme l’est SOS Racisme qui a toujours défendu le respect des frontières de 67 et la reconnaissance de 2 États, Palestine et Israël. Et oui en Angleterre, en France et dans plein de pays, critiquer la politique du gouvernement d’extrême droite d’Israël est de plus en plus difficile. Vous êtes sitôt attaqué de complaisance avec l’antisémitisme. Donc Jeremy Corbyn a été l’objet d’une kabbale  scandaleuse par l’aile droite de son parti parce qu’il incarnait l’aile gauche, parce qu’il défendait des positions en faveur de la reconnaissance de l’État de Palestine et la lutte contre la colonisation. Et oui, c’est insupportable, inacceptable. Parce que  je vais vous dire, il y a suffisamment d’antisémitisme dans ce pays pour ne pas s’en inventer des faux…. »
Et un message FB de BHL, partagé par Frédéric Haziza
« Jeremy Corbyn c’est l’antisémitisme dans le Labour. Quand Obono et Simonet s’affichent avec lui, c’est Jaurès qu’on réassassine; c’est Jules Guesde qui revient; la gauche républicaine a commencé avec Dreyfus – elle finirait dupée par la Nupes et un islamo-gauchisme fascisant? »
JForum -FB

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.