Le ministère des Affaires étrangères travaille à l’établissement de relations diplomatiques avec les Comores.

Ancienne colonie française qui a déclaré son indépendance en 1975, c’est un État indépendant situé à l’extrémité nord du détroit de Mozambique dans l’océan Indien, entre le nord de Madagascar et le nord du Mozambique.
Israël a récemment entamé des pourparlers avancés avant de signer un accord diplomatique avec les Comores – une nation insulaire musulmane située au large des côtes de l’Afrique de l’Est entre le nord de Madagascar et le nord du Mozambique – qui est membre de la Ligue arabe et de la Conférence des États islamiques….

Selon le rapport initial à Vint, il s’agit d’une ancienne colonie française qui a déclaré son indépendance en 1975. Il a également été rapporté que si les pourparlers étaient achevés, ce serait le cinquième pays musulman à normaliser ses relations avec Israël, ou à s’en approcher, après les Émirats arabes unis, Bahreïn, le Soudan et le Maroc.

L’Union des îles Comores est un État indépendant situé à l’extrémité nord du détroit de Mozambique dans l’océan Indien, entre le nord de Madagascar et le nord du Mozambique. Le pays se compose de trois îles volcaniques, chacune étant un État fédéral. Presque tous les habitants des Comores sont des musulmans sunnites et leurs langues officielles sont le comorien, l’arabe et le français.

A l’issue des élections de 2002, le pays a été rebaptisé « Union des Comores ». Avant cela, elle s’appelait la République fédérale islamique des Comores. Il est à noter que le pays dispose d’une petite armée et d’une force de police d’environ 500 personnes et qu’il existe une coopération établie avec la France.

Dans le cadre de la coopération, la France assiste les Comores dans la défense navale, la formation des militaires, la surveillance aérienne de ce qui se passe dans la région ou encore la présence d’officiers français aux Comores. La France possède même une compagnie de la Légion étrangère française dans la région et entretient une petite base navale.

En 1994, suite à la signature des accords d’Oslo, Israël et les Comores ont négocié des relations diplomatiques en échange d’une généreuse aide israélienne. Cependant, suite aux pressions et au lobbying iraniens, les Comores ont retiré leur intention et son ambassadeur n’a pas assisté à la cérémonie de signature de l’accord qui devait avoir lieu à l’ambassade d’Israël à Paris.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.