New-York: Chagall au programme d’une vente aux enchères

0
317

Chagall, création d’Israël, Martin Luther King, au programme d’une vente aux enchères à New-York

Les soubresauts de l’histoire en salle des ventes  Par Pierre-Alain Lévy

Voici une vente aux enchères outre-Atlantique à New York, (19 septembre) qui devrait susciter beaucoup de curiosités et raviver les mémoires.

Organisée par la maison Guernsey’s Auction House, elle évoquera la sinistre période de l’occupation allemande en France et la traque des artistes juifs par les nazis, l’histoire de Marc Chagall notamment à travers ses lettres d’immigration. Par ailleurs, de rares documents relatifs à la naissance de l’état d’Israël seront mis en vente ainsi qu’un enregistrement sonore de Martin Luther King.

JPEG - 41.3 ko
© photo Wukali

Chagall avec sa femme Bella et leur fille Isa, contraints par la percée et l’arrivée des hordes vert-de-gris de fuir, doivent quitter Saint-Dyé-sur-Loire près de Blois où ils se sont installés avant la déclaration de guerre, puis Gordes. Non seulement Marc Chagall est juif, mais pour les nazis il incarne l’art dégénéré Entartete Kunst et est activement recherché ( voir l’exposition actuellement en cours au musée de la Shoah à Paris, article à venir dans Wukali.)

Arrivés à Marseille (quelles familles juives alors qui voulaient échapper à la traque allemande, n’ont pas connu ces itinéraires extravagants de fuite, contraints par les avancées nazis ou les mitraillages par l’aviation italienne à zigzaguer sur les routes de France sans rationalité d’itinéraire) ils sont arrêtés lors d’une rafle.

Ils sont alors libérés grâce à la pression du consul des États-Unis, Hiram Bingham , et l’entregent de Varian Fry, un journaliste américain ( Cliquer pour lire sa biographie) nommé Juste parmi les Nations qui aida les réfugiés qui fuyaient le nazisme.

Ils obtiennent visas et faux-papiers et réussissent à rejoindre Lisbonne où avec d’autres artistes et intellectuels ils embarqueront pour traverser l’Atlantique direction New-York. Ils débarquent aux États-Unis le 23 juin 1941. Loin de là en Europe, vers l’est, le même jour, les Allemands lancent l’opération Barbarossa ( Unternehmen Barbarossa) et attaquent la Russie.

Bien que limitée à quelques lots choisis, la vente aux enchères donnera aux soumissionnaires l’occasion d’acheter une collection de lettres remarquables écrites par Marc Chagall pendant et après l’Holocauste, quand il cherchait à immigrer aux États-Unis, avec un rare autoportrait de l’artiste.

Les lettres sont signées alternativement Marc Chagall et Chagall, elles font partie d’une correspondance entre le peintre et le général Lorris C Troper et Ethel Troper, l’un et l’autre éminentes figures de l’ American Jewish Joint Distribution Committee qui soutinrent Chagall pour son installation aux USA en 1941. Plusieurs lettres sont éditées en allemand, d’autres en français et en anglais.

Par Pierre-Alain Lévy /

Source: www.wukali.com

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.