Marseille : l’agresseur aurait crié “Allahou akbar”

3
1171

Attaque au couteau à Marseille : l’agresseur aurait crié “Allahou akbar”

Un homme, torse nu et “très excité”, a attaqué la cantinière d’une école avec un couteau ou une paire de ciseaux.
Vers 6h30 du matin, un jeune homme de 17 ans s’est introduit dans l’école La Pauline, dans le 9e arrondissement de Marseille, ce vendredi 6 septembre. Il aurait croisé une cantinière et lui aurait asséné plusieurs coups de couteau ou de ciseaux au niveau du thorax, et non de l’abdomen, comme il avait été annoncé initialement. « Nous ignorons s’il s’agit d’un couteau ou d’une paire de ciseaux, mais deux lames de ciseaux ont été retrouvées dans un local à proximité des faits », a expliqué le procureur de Marseille, dans des propos rapportés par Le Point. Dans sa fuite, l’assaillant a également blessé une autre employée de l’école, en lui assénant un coup de poing au visage, puis un passant dans la rue. Le pronostic vital de ces trois victimes n’est pas engagé.

Selon la cantinière blessée, « l’agresseur aurait proféré ‘Allahou akbar’, dans le cadre de propos qui restent confus, mais cela reste à confirmer », a aussi déclaré le procureur. « L’enquête a été confiée à la police judiciaire et je suis en contact avec le parquet antiterroriste, mais celui-ci n’est pas saisi à ce stade », a poursuivi le magistrat.

Le maire LR de Marseille, Jean-Claude Gaudin, a évoqué un « événement extrêmement gravissime ». Selon BFMTV, la porte de l’établissement était ouverte pour la réception des marchandises de cantine. Aucun élève n’était présent au moment des faits. Une enquête a été ouverte par la police judiciaire de Marseille et l’auteur présumé des faits a été interpellé vers 8h20, non loin des lieux de l’agression, torse nu et « très excité ».

Le personnel a été confiné dans l’établissement et la police s’est rendu sur place. L’école n’a pas accueilli les enfants ce vendredi matin et des policiers municipaux seront présents devant l’école lundi pour l’entrée et la sortie des enfants, a précisé Jean-Claude Gaudin.

Source : valeursactuelles.com

3 COMMENTS

  1. Par mesure de sécurité ……..

    Je pense que tous les français devraient apprendre l’arabe , porter des babouches et une djellaba .

    Quant aux Juifs ils devraient porter une chéchia jusqu’à la synagogue ou leur domicile .

  2. Jusqu’en 1972,en France, l’homicide par conduite en état d’ivresse n’etait pas sanctionné…
    Les avocats avaient beau jeu, puisqu’ils défendaient leurs clients en prétendant leurs irresponsabilités (!!), puisque sous l’emprise de l’alcool…
    Aussi, après quelques dizaines de milliers de morts (12000 m. par an à l’epoque, et toujours 3/4 pour etat d’ivresse) , et quelques centaines de milliers de mutilés, paraplegiques et autres divers handicapés, les legislateurs finirent par responsabiliser les alcoolotueurs…
    Pas trop, lobbies obligent, mais bon. On ne pouvait plus prétendre à l’irresponsabilité pour le piccoleur volontaire.
    Et on abaissa les seuils d’alcoolémie.
    On remarquera que presque tous les attentats islamiques où le qbar est évoqué sont toujours “excusés” par la prise d’un produit “stupefiant”, laissant leurs auteurs impunis pour “état déséquilibré” au moment des faits.
    C’est-à-dire que la loi du pays des droits de l’Homme et du citoyen considère que la mise en condition d’un attentat par absorption d’une drogue quelconque exonère les tueurs (intentionnels !) !
    Pourtant, en 1972,…
    Pauvre France, tétanisée par sa population musulmane…
    Ou elle légifère, ou elle disparaît.

    https://www.atlantico.fr/decryptage/3578627/du-sanhedrin-de-napoleon-a-la-choura-de-macron-aram-mardirossian
    Edifiant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.