Mantes-la-Jolie : des musulmans réclament des horaires de piscine réservés aux femmes

0
543

La pétition lancée la semaine dernière réclame également la présence de « personnel féminin » lors de la privatisation de la piscine pour les femmes.

La piscine pour tous n’est pas vraiment au goût de certaines habitantes de Mantes-la-Jolie. Le collectif «Les femmes résidentes de la Camy» a lancé il y a une semaine une pétition qui fait beaucoup réagir dans cette commune des Yvelines, révèle Le Parisien. Les signataires souhaitent que le Centre aquatique de la ville mette en place des créneaux horaires exclusivement pour les femmes afin que celles-ci puissent pratiquer la natation, entre elles, «régulièrement».

Pour le père de famille qui est à l’initiative de cette pétition, les «femmes sont actuellement exclues de la piscine, et donc privées du bien être que cela pourrait leur procurer». Une information démentie catégoriquement par l’accueil du complexe aquatique. Le membre du collectif des «femmes résidentes de la Camy» va plus loin dans sa demande en réclamant durant les plages horaires réservées aux femmes «du personnel féminin».

Du communautarisme? Pas vraiment pour cet homme qui plaide la cause de la pudeur. «Même si la communauté arabo-musulmane est très majoritaire parmi les signataires, ce n’est pas du communautarisme. Nous vivons dans un territoire où cette communauté est très présente: on n’y peut rien», se défend-il auprès du Parisien. D’après ce dernier, le complexe aquatique «ne profite pas aux femmes qui ont fait le choix de la pudeur, et ce quelles que soient leurs origines, leurs convictions, ou leur appartenance sociale, pourtant ces femmes sont nombreuses, et tout le monde aurait à y gagner finalement, il suffit juste de faire des efforts et de traiter les citoyens au même égard». Et il ajoute: «La pudeur n’a pas de religion et est un droit légitime qui ne devrait même pas se discuter.»

«Une avancée pour les sœurs»

Six jours après son lancement, la pétition électronique a récolté plus de 1000 soutiens. Les signataires sont nombreuses à commenter l’initiative. «Je signe parce que ça (sic) serait une avancée pour les sœurs, et que c’est tellement bien de pouvoir accéder à des choses «banales»», écrit une internaute. «Je signe parce que j’aime beaucoup la natation mais le fait que cela soit mixte m’empêche de pratiquer ce sport que j’apprécie tout particulièrement depuis petite», commente une seconde. «Depuis des années je souhaite bénéficier d’un créneau réservé aux femmes à la piscine car je suis voilée et qu’actuellement toutes les femmes voilées s’en retrouve privées», explique une autre.

«Il n’y a aucune raison objective qu’on accepte. La piscine a toujours bien fonctionné ainsi et on ne compte pas changer le mode d’accueil», a indiqué au Parisien, Paul Martinez (UDI), président de la Communauté d’Agglomération de Mantes en Yvelines.

La problématique des horaires de piscine réservés aux femmes revient souvent dans le débat public. Dans divers villes de France, des expérimentations ont été menées en ce sens. Ce fut notamment le cas en 2008 à La Verpillière, en Isère, où le maire avait pendant deux heures privatisé la piscine pour les femmes sous la surveillance de maîtres-nageurs femmes. Après les réclamations de l’opposition, le maire avait rapidement dû faire marche arrière. En 2015, une initiative similaire, lancée par une association musulmane en Belgique, a suscité de vives réactions jusqu’au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

LE FIGARO

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.