Rappel (l’info date de 2016) – Même l’AFP l’a avoué…

L’Airbus présidentiel français dorénavant doté d’un système de protection antimissiles

Airbus A330 République Française, vol d’entrainement sur la BA 105.(Armée de l’Air)

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Le système israélien (C-MUSIC) de protection contre les tirs de missiles. (Elbit Systems)

L’Airbus présidentiel français est équipé depuis peu d’un système de protection contre les tirs de missiles, a indiqué lundi une source technique à l’AFP, confirmant une information du blog spécialisé Défens’Aéro.

Ce « système d’autodétection » a été installé lors d’une récente maintenance de l’A330-200, qui a duré six semaines, a précisé cette source ayant requis l’anonymat.

Une nacelle blanche équipée d’une caméra est désormais visible sous le fuselage à l’arrière de l’appareil.

Ce système permet de détecter un départ de missile – grâce à la trace thermique qu’il génère lors de sa propulsion – et de le dévier de sa cible par un rayon laser.

L’Airbus présidentiel, qui relève de l’Escadron de transport 60 de l’armée de l’air, assure les voyages officiels du chef de l’État, François Hollande.

Il a aussi été utilisé par le Premier ministre, depuis Manuel Valls – comme pour sa tournée en Afrique – mais aussi par les ministres de la Défense et des Affaires étrangères.

Tous les avions peuvent être exposés à des tirs de missiles sol-air ou de roquettes au décollage et à l’atterrissage.

Le risque est particulièrement palpable dans les zones de conflits où les missiles portatifs sol-air de courte portée de type SAM-7 russe prolifèrent, du Moyen-Orient à l’Afrique.

En 2007, un Iliouchine appartenant à une compagnie aérienne bélarusse a ainsi été abattu par une roquette peu après son décollage de la capitale somalienne Mogadiscio.

En juillet 2014, un Boeing 777 de la Malaysia Airlines a aussi été détruit en vol par un missile sol-air de type BUK de fabrication russe au-dessus de l’est séparatiste de l’Ukraine.

Israël a mis au point en 2014 un système d’autoprotection destiné aux avions commerciaux qui peut détecter des missiles portatifs et brouiller leur système de guidage, les rendant inopérants.

Selon le blog Défens’Aéro, l’A330 présidentiel est équipé de ce système israélien (C-MUSIC), développé par la société Elbit Systems.


Elbit Systems / DIRCM Family 2015

45enord.ca

3 Commentaires

  1. Fulgur Gris, vous soulignez à juste titre la capacité intellectuelle et technique d’Israël que je vous remercie vivement d’admirer.
    Je serais moins en accord, à propos de Moshe Dayan, pourtant grand général entre tous, car, sauf erreur de ma part, c’est lui qui, quelques heures après que nos soldats aient libéré Yeroushalayim-est, a ordonné que le drapeau israélien, hissé par nos jeunes soldats vainqueurs, soit retiré. Je pense que cette décision a lourdement pesé, par la suite, sur l’avenir de la ville. Mais Dayan, homme de gauche, vivait encore dans l’illusion du sionisme initial qui a gouverné le pays durant ses 30 premières années, sionisme qui croyait ingénument que juifs et musulmans pourraient cohabiter en paix dans un seul Etat.
    Ce qu’ont fait, depuis, les criminels arabes, a ouvert les yeux, même si certains, par fanatisme politique de gauche, persistent dans leurs terribles aveuglement et irréalistes illusions.

  2. Bien que non-juif, j’ai toujours été admiratif depuis ma jeunesse (désormais lointaine) vis-à-vis de l’État d’Israël, de sa combativité et son ingéniosité . Un personnage en particulier me fascinait : il s’agissait de Moshe Dayan.
    Ceci dit avec ce système de défense ultra sophistiqué Israël prouve une fois de plus que ses voisins restent à des années-lumières de sa technologie (entre autres choses !)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.