L’Université Bar-Ilan censure l’organisation sioniste, Im Tirtsou

1
517

Le doyen de l’Université Bar-Ilan, Prof. Ouri Nir a interdit à l’organisation étudiante sioniste Im Tirtsou de distribuer dans le campus une brochure qui détruit le mythe de la « naqba » arabe. Ce fascicule a été rédigé il y a quelques années déjà par le co-fondateur du mouvement, Erez Tadmor et le journaliste Arel Segal.

Chaque début d’année, l’Université Bar-Ilan organise un salon dans lequel toutes les cellules politiques étudiantes peuvent présenter de la documentation. Cette année, pour la première fois, le doyen a demandé à voir tout le matériel avant, et a censuré une seule brochure, « Naqba h’arta » produite par Im Tirtsou.

L’argument avancé pour sa décision laisse songeur et donne une image de ce qui se passe dans le monde universitaire. Le Prof. Nir a écrit aux responsables d’Im Tirtsou (qu’il a refusé de rencontrer) « qu’il ne permettra pas à une cellule politique de propager son narratif au détriment de celui des autres cellules » (sic). Le doyen a même refusé de répondre aux appels téléphoniques des responsables de la cellule Im Tirtsou et a fait savoir par sa secrétaire « qu’il souhaitait permettre à tous les étudiants d’organiser cette manifestation dans le calme ».

Le Prof. Nir a également repris les poncifs sur la coexistence, le dialogue entre les différents courants de pensée, et la liberté d’expression pour toutes les idées, et a décrété que la brochure d’Im Tirtsou « ne satisfait pas à ces conditions »!

Ainsi, propager à longueur de journée des mensonges sur la création de l’Etat d’Israël, le sionisme et Tsahal est autorisé, mais distribuer du matériel contre la propagande est interdit, même dans une université prétendue religieuse!

Lire la suite Shraga Blum

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.