L’annonce a provoqué un choc en Israël et jusqu’aux Etats-Unis. La compagnie Teva Pharm. Ltd, fleuron de l’industrie pharmaceutique israélienne et n°1 mondial des médicaments génériques a fait savoir officiellement qu’elle va licencier 14.000 employés à travers le monde, dont 1.700 en Israël et 560 rien que pour l’usine de Peta’h Tikva.

Les deux usines de Jérusalem seront carrément fermées. Il s’agit au total d’un quart du personnel du groupe! Parallèlement, le versement des dividendes sur les actions ordinaires et les certificats de dépôts été gelé avec effet immédiat et les bonus 2017 ne sera pas versé.

Les dirigeants de Teva Pharm. Ltd ont souligné qu’ils n’ont eu d’autre choix que de prendre cette décision afin de faire des économies de 3 milliards de dollars en deux ans afin de rester compétitifs.

La compagnie a subi le coup de décisions erronées de la direction précédente, de la décision de la FDA américaine d’interdire la commercialisation du Copaxone, « médicament vedette » de Teva dans le traitement de la sclérose en plaques ainsi que de circonstances internationales défavorables.

Dans une lettre adressée aus employés, le Pdg du groupe, Kare Schultz a expliqué que ce plan était nécessaire pour restaurer la sécurité  financière et la stabilité commerciale. La dette actuelle de Teva Pharm. Ltd est évaluée à 35 milliards de dollars.

Kare Schultz a même écrit une lettre au Premier ministre Binyamin Netanyahou, pour lui présenter ses excuses personnelles et de la part de la direction, et expliquer que cette douloureuse décision était indispensable pour sauver le groupe. Il a assurer qu’après un plan à long terme qui sera présenté en 2018, Teva Ltd remontera la pente. A la demande du Premier ministre, il s’est engagé à limiter au maximum les dégâts sociaux et à maintenir le siège mondial de la compagnie en Israël. Lire la suite

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.