Un homme armé a tué au moins 19 enfants et deux adultes hier à Robb Elementary School, une école primaire de la communauté rurale texane d’Uvalde, à l’ouest de San Antonio, ont déclaré des responsables, lors de la fusillade la plus meurtrière dans une école américaine depuis le massacre de Sandy Hook Elementary une décennie depuis.

Le tireur, que les autorités ont identifié comme un homme de 18 ans qui avait fréquenté un lycée voisin, était armé de plusieurs armes, ont indiqué des responsables, ajoutant qu’il est décédé sur les lieux. Il n’était pas immédiatement clair si la fusillade avait eu lieu dans une classe ou dans plusieurs. Durant des heures , les familles ont attendu avec l’espoir de voir réapparaître un fils, une fille. Les autorités n’ont pas divulgué les noms ou l’âge des étudiants ou des adultes tués. La tragédie survient à peine 10 jours après le meurtre de masse d’acheteurs noirs dans une épicerie de Buffalo, dans ce qui a été l’un des massacres racistes les plus meurtriers de l’histoire récente des États-Unis. Ensemble, les fusillades approfondissent un débat politique national sur les lois sur les armes à feu et la prévalence généralisée des armes aux États-Unis. Le tueur âgé de 18 ans Salvador Ramos aurait acheté deux fusils dans un magasin d’Uvalde, le jour anniversaire de ses 18 ans. Il est soupçonné d’avoir également tiré sur sa grand-mère actuellement entre la vie et la mort à l’hôpital. Des policiers locaux n’ont pas réussi à l’empêcher d’entrer dans l’école , le FBI rapidement sur place l’a abattu. Le nom des victimes est peu à peu annoncé, la première nommée fut une institutrice Eva Mireles

Le débat sur la vente d’armes reprend après la déclaration de Joe Biden

S’exprimant depuis la Maison Blanche hier soir, le président Biden est devenu ému en réfléchissant au massacre et en appelant à l’action. « Où au nom de Dieu est notre colonne vertébrale, le courage de faire plus et ensuite de tenir tête aux lobbies? » il a dit. « Il est temps de transformer cette douleur en action » En quelques heures, les démocrates ont ouvert la voie à des votes sur une législation visant à renforcer la vérification des antécédents des acheteurs d’armes à feu, poussant à relancer des mesures à fort attrait que les républicains ont bloquées dans le passé. Tandis que l’une des expressions des défenseurs de la vente d’armes est :  » Qui peut arrêter un sale type avec une arme, un type bien avec une arme ».

Jforum – NYT – Skynews

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.