De Doja Cat à Mel Brooks : Les nominés juifs aux Grammy Awards de cette année

Les candidats en lice pour 2023 comprennent des célébrités juives de tous les genres : pop, rap, rock, musique classique et comédie.

 La liste des nominés juifs aux Grammy Awards de cette année offre un petit quelque chose pour tout le monde.

Les nominés pour les Grammy Awards 2023, annoncés mardi, comprennent des célébrités juives du monde de la pop et du rap, mais également des musiciens et écrivains juifs dans le domaine de la musique classique et d’autres genres moins populaires.

Voici la liste complète :

Jack Antonoff, diplômé d’un externat juif du New Jersey, est devenu l’un des producteurs et auteurs-compositeurs les plus convoités dans le domaine de la musique pop, grâce à son travail avec des artistes tels que Taylor Swift et Lorde.

Doja Cat, la rappeuse et pop star juive, est en lice pour cinq prix, dont celui du disque de l’année, de la meilleure performance pop solo et du meilleur clip, pour sa chanson « Woman ».

Mel Brooks, qui a toujours le vent en poupe à 96 ans, est nommé dans la catégorie du meilleur livre audio pour All About Me ! My Remarkable Life in Show Business (« Tout sur moi ! Ma vie remarquable dans le show-business »).

 

James Ginsburg, fils de la défunte Ruth Bader Ginsburg, producteur de musique classique reconnu et propriétaire d’une maison de disques, est en lice pour le prix du meilleur producteur classique de l’année.

Hans Zimmer, le prolifique compositeur de films à succès, lauréat de quatre Grammys (et de deux Oscars), est nommé dans la catégorie de la meilleure bande originale pour son travail sur « Top Gun : Maverick ».

Randy Rainbow, l’humoriste musical qui parodie souvent des personnalités politiques, est nommé dans la catégorie du meilleur album comique pour « A Little Brains, A Little Talent ».

Tony Kushner, le dramaturge qui, grâce à ses collaborations avec Steven Spielberg, est devenu l’un des scénaristes juifs les plus en vue d’Hollywood, est nommé dans la catégorie « meilleur album de comédie musicale » pour la reprise de la comédie musicale de 2003 qu’il a co-écrite avec Jeanine Tesori, « Caroline, or Change ». Le spectacle présente un éventail de chansons, des spirituals à la Motown en passant par le klezmer. La bande originale du remake de « West Side Story » de Spielberg et Kushner est également nominée dans la catégorie des compilations.

Flora Purim, icône brésilienne et juive du jazz et de la musique du monde, connue pour avoir enregistré et collaboré avec des grands noms tels que Chick Corea et Dizzy Gillespie, est nominée dans la catégorie « meilleur album de jazz latin » pour « If You Will », son premier album solo depuis plus de dix ans.

Dan Auerbach, le leader du duo rock The Black Keys, est nommé dans la même catégorie qu’Antonoff pour son travail de production en dehors de son groupe. Le père d’Auerbach est juif, et le rockeur a, par ailleurs, indiqué plus tôt cette année qu’il avait perdu plusieurs membres de sa famille dans la Shoah. Les Black Keys sont en lice pour deux prix distincts, dont celui du meilleur album rock pour leur dernier album, « Dropout Boogie ».

La 65e cérémonie des Grammy Awards aura lieu le 5 février, à Los Angeles, et sera diffusée sur CBS.

Source : fr.timesofisrael.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.