Chaque année, les 600 kilos de miel produits par 6 apicultrices en Cisjordanie ont « change leur vie »

Le visage et le corps protégés pour éviter les piqures, trois Palestiniennes enfument des ruches sur des collines de Cisjordanie afin de produire un miel qui a changé leur vie et leur a permis de se réapproprier leur terre.

Mountaha Baïrat s’est lancée il y a quatre ans dans l’apiculture avec cinq autres femmes de Kafr Malek, un village proche de Ramallah en Cisjordanie.

Femmes au foyer et ayant plusieurs enfants à charge pour la plupart, « on se disait au départ que c’était juste un petit projet » pour arrondir les fins de mois, raconte Mountaha, âgée de 37 ans.

Mais « ce projet a totalement changé notre vie », témoigne la responsable des ruches blanches disséminées au cœur d’une oliveraie à Kafr Malek.

Grâce au miel, « une des femmes a pu payer les frais pour inscrire son fils à l’université » et « une autre s’est achetée la télévision dont elle rêvait », assure-t-elle, un grand sourire aux lèvres.

Chaque année, les six apicultrices de Kafr Malek produisent 600 kilos de miel, vendu 100 shekels le kilo (environ 25 euros), ainsi que des produits à base de gelée royale et de cire d’abeilles. Une fois les frais d’entretien des ruches déduits, chaque femme touche en moyenne 6.000 shekels par an, soit plus de 1.400 euros.

Ce revenu supplémentaire est bienvenu pour leurs familles alors que le taux de chômage touche un quart de la population active et 40% des femmes en Cisjordanie.

Mais au-delà de l’aspect financier, poursuit Mountaha, le visage ceint d’un foulard rouge, les abeilles leur ont ouvert de nouveaux horizons. « Certaines femmes n’étaient jamais sorties de Palestine, voire de leur village. Et aujourd’hui, elles se sont rendues en Jordanie et même certaines en Espagne » pour présenter leurs produits dans des salons d’agriculture et de commerce équitable, explique-t-elle.

www.i24news.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.