Ce vendredi 27 mai 2022, un astéroïde de grande taille va passer à côté de la Terre mais il ne présente aucun risque de collision avec notre planète.

Passage du plus gros astéroïde de l’année à proximité de la Terre

Le plus grand astéroïde à frôler la Terre en 2022 passera à quelque 4,024 millions de kilomètres de distance de nous, ce vendredi 27 mai 2022 à 16h26 (heure de Paris). Sans présenter un quelconque risque de collision, il permettra aux astronomes d’étudier de plus près cet objet céleste.

Potentiellement dangereux

7335 (1989 JA) est un gros bloc de roche d’environ 1,8 km de diamètre, soit plus ou moins la taille de l’Everest, qui causerait de gros dégâts s’il frappait notre planète. Il n’y a toutefois aucun risque que cela se produise puisqu’il sera au plus proche à plus de 10,5 fois la distance Terre-Lune. Il est malgré tout classé comme « potentiellement dangereux » par la Nasa, comme tous les gros astres qui fréquentent notre voisinage. 1989 JA est classé comme un astéroïde Apollon : son orbite est plus grande que celle de la Terre mais avec une excentricité qui lui permet de croiser l’orbite de notre planète. Il met 862 jours à faire le tour du Soleil et tourne sur lui-même toutes les 12 heures environ. Il passera à nouveau dans notre voisinage en 2055 et 2081 au cours de ce siècle, mais à chaque fois il sera encore plus éloigné, à plus de 10 millions de kilomètres de la Terre.

L’astre a été découvert par Eleanor Francis Helin à l’observatoire Palomar dans le Comté de San Diego en Californie, le 1er mai 1989. Il a depuis été observé à plusieurs reprises mais tout passage proche offre une opportunité d’en apprendre davantage sur ces blocs de roches qui évoluent dans le système solaire depuis sa création.

A suivre sur internet

Plusieurs instruments seront donc braqués sur l’astéroïde cet après-midi et il sera assez brillant pour être visible depuis de petits télescopes, principalement disposés dans l’hémisphère Sud. Mais les habitants du Nord pourront aussi le suivre grâce aux projets the Virtual Telescope Project et @Telescope Live qui diffuseront à partir de 15H une émission sur YouTube avec des images de l’intrus prises depuis l’Australie et le Chili.

La Terre croise régulièrement de gros astéroïdes dits « géocroiseurs », dont l’impact pourrait causer d’importants dommages, n’importe où à sa surface avec des conséquences catastrophiques. Les dinosaures en ont été victimes et avant eux sans doute d’autres espèces ont-elles disparues à cause d’un tel évènement. Face à cette menace, l’humanité est fort dépourvue. Les astronomes ont quand même dressé la liste des cailloux les plus dangereux, de diamètre supérieur au kilomètre, qui font l’objet d’une surveillance attentive, et ils ont établi que dans le futur proche, la Terre ne devrait pas être frappée pas les plus gros d’entre eux. Impossible pour autant de deviner ce qui se passera dans des centaines ou des milliers d’années. C’est pour cela que les différentes agences spatiales préparent des plans pour faire face à un risque de collision. Le plus avancé actuellement est la mission DART qui vise à dévier la trajectoire d’un astéroïde en le percutant. Le choc est prévu en septembre 2022 sur l’astéroïde Dimorphos.

Par Joël Ignasse  www.sciencesetavenir.fr
IMAGE D’ILLUSTRATION D’UN ASTÉROÏDE À PROXIMITÉ DU SYSTÈME TERRE-LUNE. CRÉDIT P.CARRIL / LEEMAGE VIA AFP

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.