Plus de 4 km de long: le plus grand tunnel terroriste découvert jusqu’à présent à Gaza

Les combattants de Tsahal ont travaillé ces dernières semaines, en utilisant des moyens de renseignement, pour découvrir le tracé d’un tunnel stratégique du Hamas établi par Muhammad Sinwar, l’un des hauts responsables de la branche militaire du Hamas et le frère de Yahya Sinwar. Pendant des années, M. Sinwar s’est vu confier le secret du projet. Par le passé, il a également été à l’origine de l’enlèvement de Gilad Shalit, qui a permis la libération de son frère Yahya. Actuellement, il est considéré comme l’un des terroristes les plus recherchés dans la bande de Gaza, aux côtés de son frère.

 

מצורף תיעוד של מוחמד סינוואר, מוביל פרויקט בניית המנהרה ואחיו של יח יא סינוואר, נוסע ברכב בתוך המנהרה

Images de Muhammed Sinwar dans le tunnel souterrain(Photo : Unité du porte-parole de Tsahal)

L’armée israélienne a publié ce dimanche soir le plus grand tunnel terroriste découvert, un projet construit sous la direction du frère du leader du Hamas à Gaza, Muhammad Sinwar, dans le nord de la bande de Gaza.

L’immense complexe souterrain, découvert au cours des deux dernières semaines, commence sous le camp de réfugiés de Jabaliya et continue sur environ quatre kilomètres jusqu’à proximité de la frontière avec Israël, au nord de la bande de Gaza. Il s’agit du plus grand complexe terroriste souterrain découvert jusqu’à présent, après plus de 20 ans pendant lesquels le Hamas a creusé des tunnels terroristes contre Israël.
Malgré sa taille énorme, les renseignements israéliens n’ont pas découvert l’emplacement du tunnel pendant des années et ne l’ont pas attaqué, certainement pas de manière efficace et précise, lors de l’opération « Lightning Strike ». annoncé par Tsahal pour détruire le projet « Metro » du Hamas pendant la période « Gardien des Murs » en 2021.

L’armée israélienne a mené des opérations d’exploration dans le tunnel et a jusqu’à présent découvert plus de 4 km du tracé du tunnel, qui atteint une profondeur maximale d’environ 50 mètres. Le puits du tunnel le plus proche est situé à environ 400 mètres du passage d’Erez, qui était utilisé ces dernières années pour le passage des ouvriers, des commerçants et des patients pour des traitements médicaux en Israël. L’itinéraire comporte plusieurs branches et divisions qui forment un réseau de tunnels large et ramifié. Le long du parcours se trouvent des infrastructures d’égouts, d’électricité, de communication et de téléphonie, ainsi que les portes supérieures conçues pour empêcher l’entrée des forces de Tsahal. Le tunnel permet la circulation des véhicules à l’intérieur et de nombreuses armes de l’organisation terroriste Hamas y ont été trouvées.

Le tunnel comprend des salles souterraines pour un séjour prolongé de plusieurs mois de manière protégée, atteint des profondeurs d’environ 60 à 70 mètres sous terre et peut contenir des centaines, voire des milliers de combattants « Nohva ». (force commando du Hamas) et ses ouvertures proches du territoire israélien étaient effectivement cachées sans que Tsahal ne s’en aperçoive.
Selon une estimation, le plan du Hamas était d’utiliser ce tunnel pour un raid meurtrier et étendu contre les soldats de Tsahal dans les derniers jours de la guerre, peut-être lors de son dernier jour, comme un coup de victoire comparable au coup d’ouverture de l’invasion massive de Israël, le 7 octobre.
Ces dernières semaines, certains terroristes ont tenté de sortir du tunnel et de suivre les combattants de Tsahal – et ils les ont tués. Avec cela, elle commença lentement à se révéler. Tsahal ne sait pas pourquoi le tunnel n’a pas été préservé par le Hamas pour remplir son objectif initial, et estime qu’il existe d’autres tunnels près de la frontière avec Israël.

L’armée israélienne a révélé ce week-end aux journalistes un seul des bras du tunnel, celui situé à 300-400 mètres du passage d’Erez, par lequel des milliers de travailleurs quittaient chaque jour Gaza pour gagner leur vie en Israël. Il s’agit d’un bras bétonné considéré comme étroit : il mesure trois à quatre mètres de haut et environ cinq mètres de large, ce qui signifie que les véhicules peuvent également être transportés vers la terre à travers ce bras. Ce tunnel descend en pente douce, muni d’un rail, jusqu’au tronc du tunnel, auquel les écrits n’étaient pas exposés. Les voitures peuvent déjà y circuler comme un tunnel de métro pour tout, avec des voies organisées et de grands espaces pour un séjour confortable de plusieurs mois et en toute sécurité.
Puisque le Hamas a creusé ce tunnel le plus profondément possible, c’est-à-dire jusqu’à la nappe phréatique, environ 60 à 70 mètres en moyenne, il en a profité pour installer des conduites de pompage des eaux souterraines au profit des centaines ou des milliers de terroristes présents dans ce tunnel. – pour qu’il soit rempli d’eau indépendamment du monde extérieur.

Une photographie aérienne montrant une partie du tracé du tunnel (photo : porte-parole de Tsahal)Une photographie aérienne montrant une partie du tracé du tunnel (photo : porte-parole de Tsahal)

A côté se trouve le terminal du terminal d’Erez, à la veille du désengagement de la bande de Gaza, il a été construit selon les normes d’un poste frontière de haut niveau, maintenant c’est un éléphant blanc criblé de balles et de missiles antichar – là Il n’y a pas de plus grand symbolisme que le fait que le Hamas a attaqué le passage par lequel passaient les travailleurs de la bande de Gaza et que des enfants et des personnes âgées sont également tombés malades pour être soignés dans les hôpitaux en Israël.

L’armée estime que d’autres tunnels d’assaut pourraient être découverts à l’avenir près de la frontière avec Israël. On estime que dans certaines des stations de sortie du tunnel géant, vous trouverez le grand avant-poste palestinien au nord de la bande de Gaza, établi sur la crête de l’ancienne implantation israélienne de Nissanit. La vidéo diffusée la semaine dernière par Tsahal dans laquelle des terroristes ont été enregistrés à l’intérieur d’un tunnel et ont été éliminés à l’aide de grenades ou de charges spéciales, a été filmée dans ce tunnel.
La découverte du tunnel et les dommages attendus dus à une grande explosion technique renforcent les deux idées de Tsahal qui ont été renforcées le mois dernier: L’armée devra continuer combats dans la bande de Gaza tout au long de l’année 2024 Pour aggraver les dégâts causés au Hamas, même si la manœuvre terrestre est arrêtée le mois prochain. Une deuxième idée est la destruction de l’illusion de la « destruction du Hamas ». La taille monstrueuse de l’armée terroriste, au cours de ses 14 années de renforcement, est évidente jour après jour dans les combats dans la bande de Gaza. Il ne s’agit pas seulement de l’invasion massive et meurtrière du 7 octobre, qui devient de plus en plus le plus petit événement de la guerre, en termes de signification purement militaire.
Le porte-parole de Tsahal, le lieutenant-colonel Daniel Hagari, a déclaré ce soir que « ce n’est pas un tunnel ordinaire – c’est une ville ». Une ville terroriste souterraine que le Hamas a creusée et construite au lieu d’investir de l’argent dans les habitants de Gaza. Le tunnel a été utilisé, entre autres, pour mener des opérations offensives contre nos forces. Nous continuerons à dénoncer les villes terroristes du Hamas sous terre, et bientôt nous découvrirons d’autres villes. Il a ajouté : « Ce projet a été dirigé par Muhammad Sinwar, le frère de Yahya Sinwar. Jusqu’à présent, nous avons découvert plus de quatre kilomètres de tracé du tunnel, qui atteint une profondeur de 50 mètres.

Le creusement et l'exploration du tunnel par des soldats de Tsahal (photo : porte-parole de Tsahal)Le creusement et l’exploration du tunnel par des soldats de Tsahal (photo : porte-parole de Tsahal)

Plus tôt ce mois-ci, Tsahal a annoncé que ses forces avaient localisé plus de 800 puits de tunnels souterrains et en avaient détruit environ 500 depuis le début de la guerre le 7 octobre.

L’armée israélienne a déclaré que son offensive terrestre à Gaza, lancée le 27 octobre après le massacre de 1 290 personnes par le Hamas en Israël, avait fourni « beaucoup d’informations » sur le vaste système de tunnels du groupe terroriste palestinien.

JForum.fr avec ynet et jns

Le ministre israélien de la Défense, Yoav Gallant, visite le plus grand tunnel d’attaque du Hamas jamais découvert par Tsahal, décembre 2023. Photo d’Ariel Hermoni/ministère israélien de la Défense.

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires