Le coût de la retenue israélienne à Gaza©

10
3857
Pneus entassés cette nuit dans les rues de la Bande de Gaza, prêts à être brûlés ce soir

Le coût de la retenue israélienne à Gaza

Editorial : Au cours des six derniers mois, le Hamas a compris que les Israéliens ne comprenaient que la force et ils ont mené une série de réalisations que ce pays, avec sa politique de retenue, n’a pas réussi à empêcher. Israël ne doit pas parvenir à un accord sous le feu et sans d’abord rétablir sa dissuasion.

Même si l’ampleur de la réponse de Tsahal à l’escalade de la violence commise par le Hamas n’était pas tout à fait claire, une chose est certaine : Israël ne doit pas parvenir à un accord, sous le feu des critiques, sans rétablir sa dissuasion.

 

La dissuasion de l’Opération Bordure Protectrice a duré trois ans et huit mois. Les dirigeants politiques n’ont pas profité de cette période de calme pour conclure un accord convenable avec le Hamas, ce qui a été sa principale erreur.

Au cours des six derniers mois, le Hamas a compris que les Israéliens ne comprenaient que la force et que cela marchait très bien pour le groupe terroriste. Si la réaction israélienne ne change pas à la suite d’un incident grave comme les tirs de roquettes mercredi matin, la situation ne fera que s’aggraver.

 

Le Premier ministre Netanyahu et le ministre de la Défense Lieberman organisent une évaluation de la situation (Photo: Hagai Dekel)

Le Premier ministre Netanyahu et le ministre de la Défense Lieberman organisent une évaluation de la situation (Photo: Hagai Dekel)

 

Le 29 mars, le Hamas a décidé de changer d’équation et il a réussi : d’abord avec la “Marche du retour” à la frontière, les émeutes violentes, le lancement de ballons incendiaires et explosifs, les combats qu’ils ont initiés, et dernièrement, les infiltrations de masse en Israël.

L’armée et le gouvernement n’ont pas traité correctement ces cas problématiques  : ni les ballons, quand ils n’ont pas arrêté leurs lanceurs dès le début ; ni les combats, où l’armée israélienne a mis fin à ses activités sans succès opérationnels. En outre, malgré les infiltrations, Tsahal n’a pas rétabli l’interdiction faite aux Palestiniens d’entrer dans la zone tampon de 300 mètres jusqu’à la frontière.

Au cours des six derniers mois, le Premier ministre, ainsi que le ministre de la Défense, ont été principalement occupés à proférer des menaces dont le contenu s’est avéré vide. Ce sont ces menaces creuses qui ont permis à la situation de se dégrader à ce niveau.

Les tirs de roquettes, mercredi matin, ont surpris à la fois Tsahal et les responsables politiques. Ils étaient tous occupés à préparer l’arrivée du chef des services de renseignement égyptiens Kamel Abbas dans la bande de Gaza, à Ramallah et à Jérusalem, afin de résoudre le problème, encore non conclusif, du cessez-le-feu.

Dommages causés par une roquette sur Gaza à Beer Sheva (Photo: Ido Erez)

Dommages causés par une roquette de Gaza à Beer Sheva (Photo: Ido Erez)

 

Le Hamas affirme qu’il n’est pas responsable des tirs de roquettes sur Beer Sheva et dans le centre d’Israël. Mais seules deux organisations de la bande de Gaza étaient en capacité de lancer mercredi le genre de roquettes – le Hamas et le Jihad islamique. Les dommages causés sont considérables et inhabituels car cette roquette contenait plus de 20 kilogrammes d’explosifs.

Les lanceurs de la roquette l’ont fait de manière calculée. Ce n’est certainement pas le résultat d’une frappe de la foudre, comme le prétend le Hamas, mais bien du fait que quelqu’un souhaite remporter une autre victoire avant l’accord potentiel que celui-ci espérait également obtenir. Il était donc commode que ce quelqu’un apparaisse également comme celui qui cherche à arrêter l’escalade.

Israël ne doit pas permettre cette situation et il faut donc une réponse – avant qu’Israël n’accepte un arrangement. Les attaques de représailles de mercredi n’étaient pas aussi importantes que cela, en dépit des vidéos publiées par Tsahal. Le seul terroriste tué est le résultat de la neutralisation d’une cellule qui tentait de lancer des roquettes contre le conseil régional de Hof Ashkelon.

L’IAF attaque une cellule de lancement de roquette (Vidéo: Bureau du porte-parole de Tsahal)

Entre-temps, certains dirigeants du Hamas sont entrés dans la clandestinité et l’organisation a évacué ses postes de commandement afin de limiter la capacité de Tsahal à procéder à des éliminations ciblées.

Tsahal a présenté au Cabinet de sécurité des opérations de différents niveaux, mais il est clair que l’armée et les responsables politiques manque du genre de ruse par laquelle Israël a excellé lors des Opérations Plomb Durci et Bordure Protecrice. En 2008, le ministre de la Défense, Ehud Barak, a ordonné d’ouvrir les points de passage frontaliers de Gaza malgré les tirs de roquettes interminables. Le lendemain, il a également ordonné de frapper des dizaines de cibles du Hamas. En 2012, Barak et Netanyahu se sont rendus sur les hauteurs du Golan pour une photo afin de détourner l’attention des médias sur la Syrie, tandis que l’armée de l’air menait une attaque pour l’éliminer contre le commandant du Hamas, Ahmed Jabari.

Cela fait six mois que la politique de retenue de Netanyahu et Lieberman ne fonctionne pas. Il n’y a aucune raison de croire que s’ils continuent sur la même voie maintenant, cela va soudainement porter ses fruits.

Yossi Yehoshua | Publié: 10.18.18, 23:53
Adaptation : Marc Brzustowski

10 COMMENTS

  1. des quantité innombrables de pneus ont été utilisés pour provoquer des incendies
    le stock de pneus usagés devrait être nul
    qui assure le ravitaillement????

  2. J admirais le côté vaillant de monsieur Netanyaou et je craignais un peu le côté un peu dur de Liberian. Mais au pouvoir tous les deux je les trouve très mieux par rapport aux palestiniens. Ils doivent savoir depuis le temps et tous les deux qu il n y a que le bâton qui marche. Ils ont peur de l opinion mondiale. Ça ne changera pas grand chose. Ça aussi ils le savent

  3. L’islamisme ne fait aucun compromis: il pense qu’il est en bonne voix pour soumettre le monde. comment le vaincre ? voici mon article:
    Le procès de Nuremberg ou Comment vaincre l’islamisme
    Le monde est dans un état de guerre qui ne dit pas son nom.
    Dans mon livre ci-joint, je montre que l’Islam est mort après 12 ans (il a vécu entre 610 et 622). À partir de 622, l’islamisme est né et domine. Nous avons oublié l’islamisme à l’époque moderne parce qu’il n’avait aucun moyen de se réveiller pendant la période 1830/1950. L’histoire des invasions arabes et de leur expansion entre 622 et 1830 doit montrer la nature de l’islamisme oublié. Dès la naissance de l’islamisme, la conquête du monde apparaît dans ses projets. Il était basé sur plusieurs versets du Coran… et le caractère des peuples arabes.
    A notre époque, la guerre de l’islamisme a repris son cours lorsque les dirigeants arabes ont estimé pouvoir financer de nombreuses activités (et non une guerre classique contre le monde chrétien).
    À la page 22, à la section 3.2 du livre ci-joint, nous avons mentionné la Seconde Guerre mondiale, 1939/1945 et ses implications d’un point de vue économique. Les dirigeants arabes, sur la base de “l’or noir” très demandé, se sont organisés dans diverses Associations : la Ligue arabe (fondée le 22-3-1945), l’OPEC, l’Organisation de la Conférence Islamique (créée le 25 septembre 1969). Ils ont planifié et mené des activités nombreuses ‘inattendues ‘
    Nous allons rappeler leurs principales actions :
    – Transfert de dizaines de millions d’Arabes en Europe (« Eurabia » selon Bat Ye’or, historienne fut leur premier succès) et dans d’autres pays démocratiques, à savoir les pays chrétiens principalement,
    – Construction de milliers de mosquées où les imams pourraient attiser la haine et construction d’écoles privées ayant le même objectif,
    – recrutement de Shahids répandant le terrorisme, qui s’exprime par des meurtres, des vols, des incendies, des viols …
    Du fait de leur force financière et par le fait d’une population arabe nombreuse, ils ont tendance à imposer leur mode de vie. Ils ne sont pas venus dans les nouveaux pays pour s’intégrer mais pour absorber les populations locales dans la “religion de la vérité”.
    La guerre a débuté de manière incontestée le 11 septembre 2001, entraînant la mort de 3000 personnes par la destruction du TWIN TOWERS aux USA.
    L’islamisme progresse partout dans le monde et les pays qui existent aujourd’hui sur la base de la civilisation judéo/chrétienne se transforment en pays qui tendent à devenir des États islamiques.
    Comment lutter contre ce phénomène ? Nous nous baserons sur un précédent : Hitler dans les années 1930 avait une ambition semblable.
    Le nazisme voulait également se répandre et conquérir le monde et fut déclarée la Deuxième Guerre mondiale en 1939/1945. Mais les tactiques de guerre des nazis ont largement dévié des méthodes acceptées par les Conventions de Genève ratifiées par 196 Etats. Cette guerre a causé la mort de 60 millions d’êtres humains : en plus de l’Holocauste (six millions de Juifs ont été tués), des dizaines de millions de chrétiens civils ont été tués. Les nazis ont donc violé le droit humain international (DIH). Les alliés ont déclaré que les dirigeants nazis étaient des criminels de guerre et ouvert le procès de Nuremberg (1946-1949).
    Les grands responsables, que les Alliés ont réussi à attraper immédiatement, ont été pendus. Même plus tard en France,… en Israël (procès Eichmann en 1960), de hauts responsables qui s’étaient réfugiés à l’étranger, ont été recherchés et quand ils furent arrêtés ils furent jugés.
    Je propose un moyen de maîtriser l’islamisme dans le monde et de libérer ainsi le monde libre du risque de sa disparition.
    En quelques mots :
    – Les islamistes ont planifié leur guerre contre les religions monothéistes afin d’islamiser le monde, depuis que les pétrodollars leur ont permis de retourner à la période des conquêtes : ils ont profité d’accords ou exploité la démocratie des pays. Lorsque le nombre d’Arabes commence à augmenter, ils imposent leur mode de vie partout. Ils inculquent à leurs populations la haine des non-musulmans qui conduit à des attaques terroristes. La sécurité personnelle n’existe plus : n’importe où et à tout moment, une attaque peut transformer une zone calme en champ de bataille.
    En d’autres termes, dans leur guerre spéciale, ils utilisent des méthodes criminelles qui dérogent des règles des Conventions de Genève.
    Je suggère que les pays libres décident que les islamistes violent les Conventions de Genève et que des tribunaux spéciaux (du type Nuremberg) soient chargés de juger les responsables. Les noms des dirigeants d’organisations et de pays qui ont poussé à la guerre depuis plus de 40 ans sont connus.
    Quelques exemples des responsables de la propagation de l’islamisme : la Ligue arabe, les Frères musulmans, le Hamas, le Hezbollah … Les dirigeants de l’Iran, de la Turquie, de l’Autorité palestinienne … La peur passera d’un camp à l’autre!
    De nombreux procès se dérouleront par contumace, mais la peur les envahira les fuyards. Les imams qui se sont chargés de répandre la haine seront parmi les premiers à être pendus, par exemple.
    Je dois ajouter une remarque d’importante :
    Lorsque les dirigeants des pays arabes apprendront la possibilité de procès du type procès de Nuremberg, l’OPEC décidera probablement de fermer les robinets des puits de pétrole (cette menace a fait naître l’EURABIA).
    J’ai écrit dans mon livre “Islam et Islamisme dans le Coran” (note 17) :
    « Les peuples libres pouvaient décider de conquérir les pays exportateurs arabes de l’or noir, étant donné que leurs dirigeants utilisaient les pétro dollars pour effectuer un transfert de dizaines de millions d’Arabes dans les pays libres. Ils pouvaient fonder un organisme international chargé de gérer les revenus pour relever le niveau d’éducation et le niveau de ces pays et autres par la création d’emplois. Ils pouvaient ainsi empêcher les leaders de ces pays de déclencher la tactique de “l’invasion pacifique”. »
    Les préparatifs d’une telle invasion doivent être faits en secret pour empêcher le sabotage des puits de pétrole.
    Viennent ensuite les “procès de Nuremberg” qui permettront un changement radical des dirigeants arabes : des leaders démocratiques devront émerger.
    Ainsi, le monde sera libéré de l’islamisme.

    Le but de mon livre était de persuader les musulmans modérés de réécrire le Coran, qui est une combinaison du Coran de La Mecque et du Coran de Médine. Seul le Coran de la Mecque modéré unira les Arabes dans des principes admis par la civilisation moderne.
    L’islam (modéré) doit revivre et l’islamisme doit disparaître.

  4. non ayin le traducteur ne s.est pas trompe depuis six mois le hamas fait ce qu.il veut a la frontiere et israel il brule nos terres nous envoie des missiles et liberman leur fourni essence et nourriture il faut donc croire qu.israel refuse la confrontation d.ou la phrase

  5. POURQUOI QU’EN ISRAËL ILS NE CREUSE PAS UNE FAUSSE MARINE DE 700 METRES DE PROFONDEUR SUR 300 METRES DELARGES ? COMME CELA LES INFILTRATIONS NE POURRONT PLUS CE FAIRE NI MÊME LES TUNELS ! SEUL VOIE DE PASSGE CELLE OU TRANSITE LES CAMOINS VERS GAZA

  6. Les russes font peur Israel devrait se rappeler que la Russie n’est plus rien son budget égale celui du New Jersey donc plus une grande puissance
    et Poutine un dictateur digne de macron
    Donc Israël doit durcir et si nécessaire casser du russe impuissant

  7. “Cela fait six mois que la politique de retenue de Netanyahu et Lieberman ne fonctionne pas. Il n’y a aucune raison de croire que s’ils continuent sur la même voie maintenant, cela va soudainement porter ses fruits….” ces phrases résument cette nouvelle “guéguerre” habilement entretenue , sur ordre de l’Iran, au hamas, la perte de terroristes, ou enfants guerriers, élevés dans le culte du sacrifice ou de la bêtise humaine poussée à son paroxisme, devenant la meilleure arme , pour s’attirer la sympathie des medias antisémites, trop heureux de mettre à la une, les “crimes” commis contre ces pauvres palestiniens…pathétique, de la part de cet état-major et de ces politiques d’une naïveté déconcertante, qui ne comprennent pas que cette guerre d’usure, ne fait que le jeu des terroristes, en usant le moral des soldats et en discréditent chaque jour un peu plus, le gouvernement, obligé à renouveller ces menaces, qui au final, n’effraie même plus les enfants de 5 à 12ans qui se précipitent en masse sur la frontière ….

  8. Je cite la première phrase :
    “Editorial : Au cours des six derniers mois, le Hamas a compris que les Israéliens ne comprenaient que la force (…)”
    Le traducteur s’est planté ??

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.