La France engage son porte-avions dans les opérations contre l’EI en Irak

Le président égyptien al-Sissi appelle à la création d’une force arabe unifiée

Miguel Medina (AFP)
Miguel Medina (AFP)« Le ministre de la Défense, Jean-Yves Le Drian devant un Rafale, le 12 avril 2013 sur une base aérienne française »
 

 

La France a engagé lundi son porte-avions Charles de Gaulle dans les opérations de la coalition internationale contre le groupe État islamique (EI) en Irak, a-t-on indiqué dans l’entourage du ministre français de la Défense.

« L’intégration du Charles de Gaulle dans l’opération (française) Chammal (en Irak) débute ce matin », a déclaré à l’AFP un membre de l’entourage de Jean-Yves Le Drian qui s’apprêtait à rejoindre le porte-avions.

le-20-heures-du-16-janvier-2015-charles-de-gaulle-1252-176462158203-11342335vejbv

Sissi appelle à la création d’une force arabe unifiée

Le président égyptien Abdel Fattah Al-Sissi a déclaré qu’il y avait un « besoin urgent » de créer une force arabe unifiée pour affronter les défis auxquels la région st confrontée, en référence notamment à l’Etat islamique.

« Nous n’agressons pas les autres mais nous protégeons notre pays et notre peuple », a lancé Sissi dans une allocution télévisée dimanche soir.

- (NILE TV/AFP)
– (NILE TV/AFP)« Capture d’écran d’Abdel Fattah al-Sissi lors d’une allocution sur NILE TV le 15 février 2015 au Caire »
 

Il a ajouté que les avions égyptiens ayant bombardé des positions en Libye avaient étudié leurs cibles avec précision, niant que des civils aient été visés.

Le président égyptien a rappelé que beaucoup de pays arabes avaient exprimé leur solidarité avec l’Egypte après l’incident de la Libye et que certains d’entre eux comme la Jordanie et les Emirats arabes unis ont même proposé un appui militaire.

Le président égyptien a également nié l’authenticité d’un enregistrement diffusé par une chaîne de télévision islamiste et présenté comme étant une conversation entre M. Sissi et ses adjoints, en train de se moquer des dirigeants des pays du Golfe.

Trois de ces pays, l’Arabie saoudite, les Emirats et le Koweït sont les principaux pourvoyeurs de fonds du gouvernement de M. Sissi.

i24news.tv

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.