Le système « coupe-vent » de protection actif des blindés, développé par la société israélienne Raphaël, qui est actuellement installé progressivement sur les blindés et transports de troupes de Tsahal, intéresse fortement l’armée de terre américaine. Ce système permet de détruire toutes sortes de projectiles tirés contre un tank, avant que ceux-ci n’atteignent leur cible.

Ce système « coupe-vent », consiste à détruire tout projectile tiré contre un véhicule blindé, avant qu’il ne touche sa cible.
La protection est totale, à 360°, et le système est capable de traiter plusieurs projectiles tirés simultanément.
De plus, ce système est le seul à avoir été testé avec succès, dans des situations réelles sur le terrain, notamment durant la dernière opération « Bordure Protectrice » dans la Bande de Gaza.
Enfin, autre avantage du système de protection « coupe-vent », c’est que ses concepteurs ont prévu de le décliner, et ont d’ailleurs commencé à le décliner, afin de l’adapter à la protection des transports de troupes, des jeeps et même des vedettes côtières de la Marine, qui peuvent être la cible de lance-roquettes de type RPG, comme on l’a vu lors de l’attaque d’une vedette des gardes côtes égyptien, par des terroristes depuis le Sinaï.
L’un des défauts du système, le seul peut-être, est son prix, puisque l’équipement d’un char de type Merkava IV coûte 300.000 dollars.
L’armée américaine a aujourd’hui un besoin urgent d’un tel système, car elle serait incapable, ou au moins fortement handicapée, si elle devait évoluer sur des champs de bataille infestés d’armes antichars, comme la Syrie, l’Irak ou le Yémen.
La seconde raison est aussi que les industriels américains n’ont pas réussi à développer un système efficace de protection des blindés et que l’armée américaine va devoir se tourner certainement vers le seul système opérationnel et efficace existant sur le marché…

Israël Francophone


LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.