Le Premier ministre italien Giuseppe Conte, le 6 mars 2019 à Belgrade OLIVER BUNIC (AFP)

« Lorsqu’un Européen méprise ou rejette le peuple juif, il nie une part essentielle de son identité »

Le Premier ministre italien Giuseppe Conté a qualifié l’antisémitisme de suicide pour le peuple européen, a rapporté jeudi le journal juif italien Pagine Ebraiche.

« L’antisémitisme d’hier et aujourd’hui est un suicide pour l’homme européen », a déclaré Conte à la Grande Synagogue de Rome, où il a été accueilli par la présidente de la communauté juive Ruth Dureghello et le grand rabbin Riccardo Di Segni.

« Lorsqu’un Européen méprise ou rejette le peuple juif, il se méprise, se rejette et nie une part essentielle de son identité« , a-t-il ajouté.

Le Premier ministre a prononcé un discours devant plusieurs centaines d’étudiants juifs et de jeunes professionnels de l’ex-Union soviétique en voyage dans la capitale italienne accompagnés par le grand rabbin de Russie, Berel Lazar, né en Italie.

Le voyage fait partie du projet Yachad, qui envoie chaque année une délégation de jeunes juifs de l’ex-Union soviétique dans des villes européennes puis à Auschwitz.

« Nous devons être attentifs à la résurgence de formes d’antisémitisme implicite ou explicite », a également déclaré Conte.

« La perte collective de raison que nous avons connue au siècle dernier n’a pas été chassée pour toujours. Malheureusement, nous devons reconnaître que dans de nombreux pays européens, y compris l’Italie, y compris dans cette ville même, des épisodes de violence répréhensible se produisent encore, » a-t-il poursuivi.

Par ailleurs, le chef de la Liga Matteo Salvini s’est entretenu avec « son ami » Benyamin Netanyahou pour le féliciter après son succés électoral et exprimer son soutien à l’Etat hébreu après les salves de roquette qui ont frappé Israël la semaine dernière.

i24news

2 Commentaires

  1. Quand on voit que des jeunes dirigeants modernes comme Macron sont encore pétris du vieil antisémitisme ancestral , aveugle à la réalité des invasions islamistes, on ne voit pas comment la France pourrait s’en sortir.

  2. ISRAEL n’est pas seul !! quand est-ce qu’un Français prendra la parole de cette sorte ??? Je crains que cela ne se passera jamais , la France s’enfonce dans l’antisémitisme de jour en jour et nos élus ne veulent pas le savoir !!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.