La “quenelle” de Dieudonné dans l’hémicycle de l’Assemblé nationale

0
483

France : la “quenelle” de Dieudonné dans l’hémicycle de l’Assemblé nationale

Meyer Habib pessimiste sur le maintien des Juifs en France ; 7.000 militaires contre les attentats

Deux jeunes gens ont publié sur la page Facebook de l’antisémite Dieudonné M’bala Bala un “selfie” les montrant en train d’exécuter le geste de la “quenelle” au centre de l’hémicycle de l’assemblée nationale française avec le commentaire suivant: “Bravo et merci pour vos soutiens: vous êtes partout !”.

Capture Facebook
Capture Facebook“Deux “quenelliers” de Dieudonné dans l’hémicycle de l’Assemblée nationale française”
 

“Le député Meyer Habib, élu de la 8ème circonscription des Français de l’étranger dont la circonscription qui comprend Israël, a émis une protestation auprès du président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone :

“Il s’agit d’un défi au coeur même de la République, dans un lieu (le Palais-Bourbon, ndlr) qui est considéré comme sacré pour le peuple français; Les Juifs sont toujours en première ligne, mais comme nous l’avons vu, cela n’en reste pas là”.

Meyer Habib est l’auteur d’une proposition de loi pour la mise hors-la-loi de la “quenelle”.

“Je suis pessimiste quant à la poursuite de la présence de la communauté juive en France”, a déclaré Meyer Habib.

Hollande: maintien “durable” de la mobilisation de 7.000 militaires sur le territoire national

Face à la menace terroriste, le président français François Hollande a annoncé mercredi une rallonge budgétaire de 3,8 milliards d’euros pour la Défense, où seront préservés plus de la moitié des 34.000 postes qui devaient être supprimés.

Lors d’un Conseil de Défense à l’Elysée, le chef de l’Etat “a annoncé qu’il allait préserver 18.500 postes sur les 34.000 suppressions de personnels prévues” dans la Loi de programmation militaire 2014-2019, a indiqué son entourage.

A l’issue de cette réunion, M. Hollande a aussi annoncé le maintien “durable” de la mobilisation de 7.000 militaires sur le territoire national contre les menaces d’attentat.

Les crédits de la Défense seront “sanctuarisés cette année à hauteur de 31,4 milliards d’euros”, “sans aucun appel à des ressources extérieures”, a déclaré le chef de l’Etat et des armées, devant la presse.

Le président Hollande a ainsi écarté le recours à des “sociétés de projet” qui auraient acquis des matériels militaires (avions de transport Airbus A400M, frégates multimissions) pour ensuite les louer à l’armée.

“Cela veut dire que le ministère de la Défense est sûr de pouvoir disposer de ces crédits dans l’année 2015”, a insisté François Hollande.

Le président a souligné sa volonté de “renforcer et pérenniser” la “capacité de défense” de la France, mentionnant les moyens aéronautiques de cyberdéfense et de renseignement.

Toujours au chapitre budgétaire, François Hollande a donc également annoncé une rallonge budgétaire de 3,8 milliards d’euros d’ici à 2019, dans le cadre d’une loi de programmation actualisée 2014-2019 qui “sera présentée en Conseil des ministre le 20 mai”.

“C’est un effort important, c’est même un effort considérable”, a-t-il souligné, précisant qu’il porterait surtout sur les “Crédits de personnel”.

Le président a par ailleurs annoncé la pérennisation de l’opération antiterroriste intérieure Sentinelle, avec le maintien de la mobilisation de 7.000 militaires contre 10.000 jusqu’à présent.

“J’ai décidé ce matin que cette opération, qui prendra le nom d’opération Sentinelle, serait pérennisée, ce qui conduira à mettre dans les effectifs prévus 7.000 militaires de manière durable”, a-t-il déclaré.

“Ces décisions seront donc opérationnelles dès demain aussi bien pour le budget 2015 et son exécution que pour la préparation de la loi de programmation militaire”, a poursuivi François Hollande.

(avec AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.