Campagne électorale: Bleu-Blanc chasse à droite

Au parti Bleu-Blanc on change de tactique et on tente de dissiper le flou sur un éventuel gouvernement de gauche soutenu de l’extérieur par la Liste arabe.

Les quatre « pilotes du cockpit » pensent qu’en excluant une telle option, en tout cas en n’en parlant pas durant la campagne, ils pourront attirer des électeurs du centre-droit.

Au Camp Démocratique on critique cette tactique: « Il faut que Bleu-Blanc intègre une fois pour toutes: où ils forment un gouvernement de gauche avec ce que cela sous-entend ou ils seront dans l’opposition. La famille mafieuse du Likoud n’a pas l’intention de laisser tomber le Premier ministre et nous n’avons aucune intention de permettre la formation d’un gouvernement de droite. Benny Gantz, il est temps de décider! Il est temps de créer une gauche israélienne forte! »

Le parti dirigé par Benny Gantz se trouve tout de même face à un dilemme: sans la Liste arabe il sera incapable de former un gouvernement, et même en ajoutant les sièges d’Avigdor Lieberman (qui annonce qu’il « tranchera » au lendemain du 2 mars) ce parti ne pourra atteindre les 61 sièges.

Photo Flash 90

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.