JVL : Des Juifs pour blanchir l’antisémitisme Travailliste©

2
688

Photos de la conférence Jewish Voice for Labor 2017, dans le sens des aiguilles d’une montre, de gauche à droite : Ken McCluskey, secrétaire général d’UNITE ; Jenny Manson, présidente de Jewish Voice for Labour, présentant le cinéaste Ken Loach (antisioniste convaincu) ; Leah Lavane s’exprimant au nom de son district de Hastings et Rye. (Captures d’écran / YouTube)

 

JVL -Des Juifs pour blanchir l’antisémitisme au Parti Travailliste

 

Les petites organisations juives, politiques et radicales peuvent obtenir une publicité disproportionnée de différentes façons. Une de ces tactiques consiste à adopter des attitudes anti-israéliennes prononcées. Les anti-Israéliens non-Juifs sont en quête de ces Juifs qui leur servent de caution morale pour leur propre incitation à la haine. Au cours de ce processus, ces Juifs radicaux font l’objet de bien plus d’attention ou de mérite qu’ils ne pourraient en obtenir par eux-mêmes, du fait de leur taille insignifiante. Une autre manière de se mettre en valeur au-delà de leur poids réel, consiste, pour de telles organisations juives ultra-minoritaires, à repousser les accusations d’antisémitisme portées contre des organisations qui abritent des gens faisant profession de la haine des Juifs.

Au cours de ces dernières années, le parti travailliste du Royaume-Uni a éprouvé un besoin urgent qu’une telle organisation juive lui serve de paravent. Un petit groupe de gauchistes juifs lui en a apporté l’opportunité. En 2017, ils ont créé une Voix juive pour le Parti Travailliste (Jewish Voice for Labour). On ne doit pas confondre ce mouvement avec le Mouvement Juif au Parti Travailliste (JLM), qui est bien plus ancien et bien plus important. Ce dernier, en effet, est très impliqué dans la lutte contre l’antisémitisme au sein du parti.

John Lansman est une personnalité centrale parmi les gauchistes travaillistes. Il est directeur exécutif national d’une association de neuf membres et fondateur de “l’Elan” au sein du parti. Ce regroupement est le principal soutien du dirigeant travailliste Jeremy Corbyn. Pourtant Lansman s’est exprimé en de multiples occasions contre JVL. On le cite disant que JVL jette de l’huile sur le feu et accroît les tensions entre le Parti travailliste et la communauté juive. L’un de ses comparses déclare que Lansman pense que des personnages importants de JVL prétendent parler pour la communauté juive toute entière, alors qu’en réalité, ils ne reflètent que les points de vue d’une portion minoritaire des Juifs anti-sionistes[1].

On devrait analyser de plus près les techniques de blanchiment de l’antisémitisme employées par JVL. Elles nous permettent de comprendre comment certaines de ces méthodes sont aussi en usage dans d’autres milieux occidentaux. Après de longues discussions laborieuses cet été, le parti travailliste a accepté la définition de l’antisémitisme adoptée par l’Alliance International pour le Souvenir de la Shoah (IHRA). Il s’agit de la définition de l’antisémitisme qui obtient le plus large consensus à travers le monde. Elle a été adoptée en usage interne par un certain nombre de pays, dont la Grande-Bretagne et l’Allemagne. Comme chacun des textes de ce genre, elle n’est pas parfaite, pourtant elle est bien meilleure que n’importe laquelle qui nous ait été proposée jusqu’à présent.

Le mode fondamental d’attaque de cette définition de l’IHRA, par JVL a consisté à diffuser une définition alternative de l’antisémitisme. Leur texte affirme que comparer les actions d’Israël à celles des Nazis ne devrait pas être perçu comme automatiquement antisémite. La JVL ajoute une déclaration, qui à vocation d’obscurcir le débat : “Savoir si de telles comparaisons sont antisémites doit être jugé sur leur contenu substantiel et les inférences doivent être tirées raisonnablement des motivations qui sont à l’origine de leur réalisation, plutôt qu’en fonction du degré probable d’offense qu’elles provoquent[2]“.

L”un des principaux objectifs apparents de JVL est de blanchir les méfaits et délits de Corbyn. Leur définition alternative de l’antisémitisme est censée effacer certaines accusations portées contre  le chef travailliste. En 2010, lors de la Journée de la Mémoire de la Shoah, Corbyn avait organisé un rassemblement au Parlement, lors duquel l’antisémite juif le plus connu des Pays-Bas, Hajo Mayer, a comparé Israël aux Nazis. Mais, ce dernier l’a fait tellement souvent, et même en Allemagne[3].

Mark Gardner, du Groupe de Sécurité de la Communauté, l’organisation de défense de la communauté juive britannique a déclaré que le mépris de JVL pour la communauté le conduit à faire de fausses déclarations disant que “les craintes profondes que la communauté éprouve au sujet de l’antisémitisme sont une “imposture, des mensonges et des calomnies”. Il a ajouté que la définition de l’antisémitisme, selon JVL “ne dit rien de l’antisémitisme moderne, où le mot Sioniste opère à présent comme il était d’usage avec le mot “Juif” pris dans un sens péjoratif[4]“.

Une seconde tendance importante au blanchiment qui anime JVL concerne la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanction (BDS). JVL prétend que “militer pour BDS ne peut être considéré comme antisémite, uniquement si c’est accompagné de preuves que l’action serait motivée par une hostilité marquée envers les Juifs basée sur la race[5]”. Comme aucun incitateur à la haine envers Israël ne fera une telle déclaration spécifique,JVL a délcaré BDS comme lavé de tout antisémitisme[6].

JVL sait, effectivement, comment s’attirer une bonne publicité. En mars de cette année, la communauté juive a organisé une manifestation importante contre l’antisémitisme, à laquelle assistaient des milliers de membres du Parti Travailliste, au Square du Parlement, à Londres. JVL a organisé une contre-manifestation et a prétendu que le rassemblement officiel “avait plus à voir avec les élections locales qu’avec la lutte contre le racisme[7]“.

Au sein de la communauté juive britannique, il y a aussi ceux qu’on peut appeler les “disculpateurs du second degré”. Ils offrent un brevet de bonne conduite à JVL ou à certains de ses membres. Un des ces “pratiquants du blanchiment au deuxième degré” est le Rabbin Danny Rich, Directeur Exécutif du Judaïsme Libéral. C’est un Conseiller travailliste et membre du Mouvement Juif du Parti Travailliste.

 

Jenny Manson, l’idiote utile et certificat de Cache-route de Jeremy Corbyn

Rich a déclaré que la Présidente de JVL, Jenny Manson est une femme tout-à-fait digne. Selon le Jewish Chronicle, Manson a reconnu qu’elle n’avait commencé à se laisser identifiée comme juive uniquement dans le but de pouvoir plaider contre l’Etat Juif[8]. Rich a, en outre, endossé la mission de directeur de voyage vers Israël pour une femme qui a participé au Kaddish public de Londres au profit des Palestiniens, comprenant de très nombreux djihadistes opérationnels du Hamas tués par Tsahal[9] 

Plusieurs partisans de JVL sont des incitateurs bien connus à la haine anti-israélienne et ce, de longue date. Ils vont probablement continuer à blanchir Corbyn, ainsi que divers partisans du terrorisme et d’autres extrémistes qui lui sont proches. En procédant ainsi, JVL génère de la publicité pour soi-même, en tant que caution juive du dirigeant travailliste. Corbyn est un sympathisant du terrorisme, associé à des négateurs de la Shoah, il incite contre Israël et c’est un antisémite à temps partiel[10].  Que les actions de JVL puissent porter préjudice à la communauté juive britannique n’a aucune importance pour eux, d’autant qu’on peut difficilement les considérer comme en faisant partie.

Par Manfred Gerstenfeld et Irene Curuc

Le Dr. Manfred Gerstenfeld a présidé pendant 12 ans le Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem (2000-2012). Il a publié plus de 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Irene Kuruc est une chercheuse sur l’antisémitisme en Europe occidentale.

Adaptation : Marc Brzustowski.

——————————————

[1] www.thejc.com/news/uk-news/jon-lansman-believes-jvl-s-very-existence-inflames-tensions-between-labour-and-jews-1.471144

[2] https://jewishnews.timesofisrael.com/jewish-voice-for-labour-offer-new-anti-semitism-definition/

[3] www.theguardian.com/politics/2018/aug/01/jeremy-corbyn-issues-apology-in-labour-antisemitism-row

[4] https://jewishnews.timesofisrael.com/jewish-voice-for-labour-offer-new-anti-semitism-definition

[5] ibid

[6] ibid

[7] ibid

[8] www.thejc.com/news/news-features/what-is-jewish-voice-for-labour-jvl-1.462012

[9] https://jewishnews.timesofisrael.com/youth-leader-dropped-over-kaddish-for-gaza-given-role-on-liberals-israel-tour

[10] https://besacenter.org/perspectives-papers/corbyn-against-jews-israel/

 

2 COMMENTS

  1. Ces juifs de gauche ressemblent étrangement à ceux qui ont suivi il y a 2000 ans un certain révolté nazaréen né de parents juifs qui ne dépareillerait pas avec les gauchistes d’aujourd’hui; en fait, ce nazaréen a politisé, à bien y regarder, sa révolte pour créer une pseudo-religion. Résultat: il a fini par créer une pseudo-religion et tous les juifs qui s’y sont convertis ont perdu toute judaïté dès le premier siècle; c’est le sort qui est réservé à ces juifs de gauche britanniques et la nouvelle religion ou leur nouvelle révolte s’appelle le gauchisme de Ken Loach, de Jeremy Corbyn, etc. Résistons, Juifs, surtout à l’époque d’ Hanoucca, comme au premier siècle à la destruction de notre judaïté sous cette nouvelle forme perverse.

  2. De tous temps les antisémites se cachaient de leur haine antjuives en disant : j’ai même des amis juifs’ ces amis connus sous la définition de Mah Yafita envers des personnages indignes mais puissants c’est une honte que les juifs ont toujours eu des brebis galeuses et ces brebis galeuses sont tolérées malgré l’opprobre qu’ Jettent sur leurs frères et sœurs
    En fait cette gauche qui se croit progressiste n’pas encore compris sa bêtise en soutenant les dirigeants palestiniens au lieu du peuple exploité par ses propres dirigeants et accusent Israël de tous les méfaits que les dirigeants exploitent pour laisser leur peuple dans la misère
    Enfin, avec toute la barbarie des islamistes, la gauche commence à comprendre le pétrin dans lequel elle s’mise mais cela prendra du temps pour l’admettre car ils se prennent comme supérieurs aux autre at qu’ils détiennent la vérité
    Raf

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.