Ivanka Trump évoque son judaïsme, son père et son mari

5
4898

Comment le président Trump a réagi, lorsque sa fille lui a annoncé son intention de se convertir au judaïsme ? Comment le couple Kushner vit son judaïsme ? Ivanka, a levé (un peu) le voile sur ses convictions et sa vie de famille.

Ivanka Trump (Yael), la fille du président américain Donald Trump, converti au judaïsme en 2010, a décrit son père comme « un fervent défenseur d’Israël et du peuple juif », lors d’une allocution devant une synagogue près de Miami, en Floride.

Selon elle, son père a soutenu sa conversion réalisée avant même son mariage avec Jared Kushner.

« Je respecte le fait qu’il m’ait soutenu jusqu’au bout, il n’y a pas eu de doute, il n’y a pas eu de discussion. »

Lorsqu’on lui a demandé comment le judaïsme l’avait affectée, elle a répondu: “Je pense que le judaïsme aide votre boussole intérieure.”

Les confidences d’Ivanka au magazine Vogue

Dans une interview avec le magazine de mode Vogue il y a trois ans, Ivanka a parlé de sa vie juive avec son mari Jared:

« La décision de me convertir a été la plus grande décision de ma vie. Nous respectons pas mal de commandements, plus que certains, mais moins que d’autres. Jared a grandi au sein d’une famille très religieuse. Nous formons un couple de Juifs modernes, mais nous conservons les traditions et y sommes attachés.

Avec Jared, nous observons les lois de la cacherout ainsi que le chabat – du vendredi au coucher du soleil samedi, nous mettons tout de côté. Nous nous déconnectons du reste du monde, fermons les téléphones et profitons de notre temps en famille. Un jour par semaine, nous ne faisons rien d’autre que de faire des choses ensemble et de nous consacrer les uns aux autres … Le judaïsme est une religion très familiale qui fait du bien à notre famille et à la fortification de nos liens.”

David Sebban

Coolamnews

5 COMMENTS

  1. Du haut de son mètre 80 !, cette jeune femme nous parle de sa conversion.
    Mais ce ne serait pas la première fois qu’une Juive _ou un Juif_ qui s’ignore se convertisse à la religion de ses parents, qui auront caché, volontairement ou par ignorance, cette prestigieuse filiation.
    Sa mère, Ivana, née en Tchécoslovaquie, en 1949, ne sait pas elle-même si sa mère _ la grand-mère de Ivanka_ était juive…
    Au sortir des épreuves de la Shoah, de nombreux survivants ont occulté leurs origines. On les comprend.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.