Israël envisage la réouverture du passage de Karni pour faciliter l’aide au nord de Gaza

Dans le cadre d’un projet pilote discuté récemment au sein du cabinet israélien, des plans sont en cours pour rouvrir le passage de Karni, visant à faciliter l’introduction d’aide humanitaire dans le nord de la bande de Gaza. Bien que la date exacte de la réouverture ne soit pas encore déterminée, cette initiative revêt une importance capitale dans les efforts visant à répondre aux besoins humanitaires de la population locale.

Le député Avigdor Lieberman a exprimé des réserves quant à cette démarche, soulignant les défis sécuritaires posés par le groupe terroriste Hamas qui contrôle la région. Il a également rappelé les difficultés rencontrées par les Israéliens enlevés et retenus dans la bande de Gaza, soulignant les enjeux humanitaires et sécuritaires qui entourent cette question.

Pourtant, des voix telles que celle du général de division Eliezer Marom, ancien commandant de la marine israélienne, ont évoqué la possibilité d’une transition vers une gestion non-Hamas dans le nord de Gaza. Selon Marom, un projet pilote est en cours dans cette région, impliquant la coopération de commerçants locaux pour faciliter l’acheminement des marchandises conformément aux exigences d’Israël.

Parallèlement à ces développements, des travaux préparatoires sont en cours au passage de Karni, avec des plans visant à rétablir l’infrastructure nécessaire pour permettre le transit des marchandises. Des sources ont indiqué que des entrepreneurs sur le terrain ont été contactés pour évaluer les besoins humanitaires, en prévision d’un éventuel déplacement de population depuis la région de Rafah.

L’ouverture du passage de Karni serait un pas significatif pour faciliter l’aide directe vers le nord de Gaza, où plus de 300 000 personnes continuent de résider malgré les conditions difficiles. Cela intervient alors que l’armée israélienne tente de réduire la présence militaire dans la région, tout en maintenant une vigilance contre les menaces sécuritaires potentielles.

En outre, des plans à plus long terme sont en cours d’élaboration pour créer des quartiers supervisés par des conseils palestiniens et sécurisés par l’armée israélienne, dans l’espoir d’établir un modèle durable pour la gestion de la région. Jacky Hogi a révélé un plan envisagé pour le « jour d’après », impliquant la création de quartiers ou de complexes résidentiels gérés par des conseils palestiniens et sécurisés par l’armée israélienne. Le financement de ces initiatives pourrait provenir des pays du Golfe, ouvrant ainsi la voie à des solutions durables pour la région.

Dans l’ensemble, ces initiatives reflètent les efforts continus visant à répondre aux besoins humanitaires tout en tenant compte des réalités sécuritaires dans la région, dans l’espoir de favoriser un avenir plus stable et prospère pour les habitants de Gaza et de ses environs.

Jforum.fr

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires