Israël continue à commander des trains canadiens (Bombardier)

4
2127

Bombardier (Canada): 7ème commande consécutive avec Israel Railways

By |octobre 6th, 2019

Bombardier Transport, a signé un contrat prévoyant la fourniture de 74 voitures à deux niveaux BOMBARDIER TWINDEXX Vario additionnelles à Israel Railways (ISR).

La valeur de cette commande ferme, qui fait partie d’un accord-cadre signé en octobre 2010, s’élève à environ 147 millions d’euros (166 millions de dollars US). La fin de la livraison des nouvelles voitures est prévue pour décembre 2021.

Michael Fohrer, président, Europe centrale, Europe de l’Est et Israël, Bombardier Transport, a dit : « Nous sommes très fiers de la signature de cette septième commande consécutive avec Israel Railways. Elle témoigne de l’excellente collaboration entre les deux parties et du niveau de satisfaction élevé du client. Elle reflète aussi la grande qualité et la fiabilité de toutes les voitures livrées à ce jour et en service. »

Eran Cohen, représentant principal de pays, Bombardier Transport, Israël, a déclaré : « La durabilité sur l’ensemble du cycle de vie, la sécurité, la fiabilité, la capacité accrue et la performance sont les clés du succès de nos voitures à deux niveaux TWINDEXX Vario. Nous sommes ravis qu’Israel Railways ait une fois de plus choisi ce produit éprouvé et l’équipe responsable de son succès. »

« ISR profitera de la transformation continue de nos deux centres situés dans l’État libre de Saxe en Allemagne, a ajouté Michael Fohrer. Görlitz, notre centre de compétence de la production des caisses, et Bautzen, le principal site industriel de production en série, contribueront résolument à la réussite de l’exécution de cette commande. De plus, nous allons continuer à étendre notre bassin de fournisseurs locaux et le secteur ferroviaire en Israël, notamment grâce à la participation accrue de notre centre d’assemblage final de M.T.R. situé à Dimona, en Israël. »

La nouvelle commande porte sur 11 voitures de tête destinées aux locomotives électriques TRAXX, mais aussi compatibles avec les locomotives diesel, sur 11 voitures intermédiaires avec un espace réservé aux personnes à mobilité réduite et sur 52 voitures remorques. En outre, le pupitre de conduite des voitures de tête sera redessiné afin d’être identique à celui des locomotives électriques TRAXX.

Avec ce concept à voiture unique, ISR pourra configurer les trains tirés par des locomotives en fonction de la capacité requise. Chacun des trains à huit voitures actuellement en service offre 1 000 places assises.

Ces trains populaires, créés à partir d’un concept éprouvé de plateforme, sont exploités partout en Europe et en service passager quotidien en Israël, et ils satisfont à toutes les normes courantes en matière de sécurité, de confort et d’efficacité. Ils seront très utiles pour atténuer le problème de la congestion en Israël.

Fournisseur de solutions complètes, Bombardier Transport exploite un centre de maintenance à Haïfa, où 293 voitures à deux niveaux du parc existant d’ISR font actuellement l’objet d’une mise à niveau pour circuler à 160 km/h et fonctionner avec une traction électrique.

www.globenewswire.com

4 COMMENTS

  1. Damran ,faurecia, c’est Peugeot dont l’etat est un actionnaire important au meme titre que total, Alsthom où Renault.Oui Damran, les vendeurs devraient donner un peu Je pense que certains le font?je pense que les dirigeants des grands groupes français sont toujours en accord avec les dirigeants politiques quelle que soit leur couleur.Vu l’attitude de mr Trump, nous nous préparons à une periode tres difficile son lachage des Kurdes peut etre le meme vis a vis de nous. Le cretin prétentieux doit se dire qu’il y a une place à prendre auprès de la russie et de l’iran..bonne soirée et bonnes fete dc Kippour joseph va faire un tour de temps en temps sur “accueil infoequitable” si tu ne connais pas déjà le site

  2. @ Joseph,
    Comme le disent souvent certains commentateurs, la technologie israélienne fait partie de notre environnement quotidien, on la trouve dans tous les secteurs, surtout ceux liés à la haute technologie.
    Il n’est qu’à voir le nombre de sociétés étrangères qui se bousculent en Israël pour dénicher de bonnes pépites à acquérir, afin d’avoir de nouveaux débouchés pour le futur.
    Rares sont les domaines où Israël n’est pas présent, comme dirait l’autre : Ils sont partout !
    Par honnêteté, il nous faut faire la différence entre le comportement odieux du Micron et de ses Roquets d’Orsay, de l’Agence France Propagande, et les entreprises françaises qui cherchent des idées et des produits à intégrer dans leurs productions, pour rester compétitives.
    Vous avez raison, même nos pires ennemis profitent des trouvailles israéliennes qui permettent d’augmenter la sécurité routière, de mieux gérer des traitements médicaux, et de trouvailles géniales.
    Un seul regret, des start-ups israéliennes se vendent à prix d’or, mais aucun vendeur ne pense à verser un peu d’argent à des organismes qui s’occupent des derniers survivants des camps, et aux nécessiteux qui vivent sous le seuil de pauvreté en Israël, ce manque de générosité est inadmissible.
    Prions pour que cette anomalie soit réparée rapidement.
    Bonnes fêtes de Kippour…

  3. Damran, j’ai zntendu ce matin aux environs de 07h sur la radio Juive 94.8 fm mr Daniel Rouach qui sz réjouissait de l’implantation en Israel de l’equipementier automobile français faurecia je suis comme toi,je pense que toutes ces ouvertures ne changeront en aucun cas leur etat d’esprit envers nous. A quand les intellectuels et les gros baufs antisémites roulant dans des voitures francaises bourrées de haute technologie Israelienne?(sans parler de nos amis Magrhebins) joseph

  4. Après les emm…bêtements provoqués par Alstom lors de la mise en place du tramway de Jérusalem, c’est une très bonne idée de travailler avec le canadien “Bombardier” qui ne fera pas d’histoires politico-financières, une spécialité bien française.
    Il faut s’éloigner de la France dans tous les secteurs d’activités, elle fait partie de nos ennemis et se conduit comme le membre le plus extrémiste de la Ligue Arabe.
    Le policier radicalisé avait accès à des informations sensibles communiquées par Israël, qu’il a peut-être communiquées à des personnes malveillantes ou à des amateurs de massacres de masse.
    De plus, la France a un retard considérable dans la haute technologie et l’innovation, tandis qu’elle se traine aux derniers rangs des développements en intelligence artificielle, domaine dans lequel Israël occupe la troisième place, derrière les Etats Unis et la Chine.
    Tant que la France voudra accorder une ligne de crédit de 15 milliards de dollars à l’Iran qui menace Israël tous les jours, en prétendant que sa disparition est “à portée de sa main” il faut l’éviter.
    Tant que la France versera des aides aux ONG qui diabolisent Israël et le combattent de l’intérieur, il faut éviter tout projet ou investissement avec elle.
    Tant que le Consulat de France à Jérusalem continuera à maltraiter Israël avec des projets provocateurs, il faut éviter tout lien avec la France hypocrite et cynique.
    Tant que les Roquets d’Orsay et leur porte-parole, l’Agence France Propagande, continueront à diaboliser Israël et à bricoler les infaux destinées aux torchonistes français, il faut la considérer comme une ennemie.
    Prenons le train canadien et allons respirer autre chose que l’air pollué de ces faux amis ….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.