C’est devenu une véritable tradition : à l’occasion du Shabbat Hayé Sara, des dizaines de milliers de personnes se sont retrouvées à Hévron pour marquer la lecture du passage de la Tora relatant l’achat, par le premier patriarche Avraham, du Caveau de Mah’péla afin d’y enterrer sa femme.

Il s’agit d’un Shabbat culturel et convivial qui attire chaque année de plus en plus de monde. Cette fois ce sont près de 40 000 participants qui ont été accueillis dans la cité.

Tout a été mis en place, des semaines à l’avance, pour les accueillir : une partie d’entre eux a été logée chez l’habitant alors que les autres étaient hébergés dans divers établissements de Kiriat Arba et de Hévron. Des repas géants ont été organisés sur place.

L’armée, de son côté, a comme toujours renforcé ses effectifs et déployé ses hommes afin d’assurer le bon déroulement de la journée, en toute sécurité.

Parmi les invités de marque se trouvait notamment le président de la Knesset Youli Edelstein. La Maarat Hama’péla, Caveau des Patriarches, a été ouverte entièrement pour les fidèles venus en nombre prier et se recueillir.

Par ailleurs, des visites ont été organisées dans tout le quartier juif. Pour certains, ce pèlerinage est essentiel à leur épanouissement et ils n’y renonceraient pour rien au monde.

Claire Dana-Picard 

1 COMMENTAIRE

  1. Hazard !
    Un magnifique pied de nez à l’Unesco et à tous les pays qui ont voté ces résolutions honteuses sur le caractère palestinien et non israélien du Caveau des patriarches.
    Le simple fait de reconnaître que là sont enterrés les pères et mères fondateurs du peuple juif, tout comme Rahel Imenou à Beth Lehem, Joseph à Chehem (aujourd’hui Naplouse) et David à Jérusalem, suffit à déterminer à qui appartient cette terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.