Des dizaines de milliers de personnes réunies pour Shabbat Hayé Sarah à Hevron

Ce Shabbat, parachat Hayé Sarah, 30000 personnes étaient réunies à Hevron. Il s’agit d’une tradition annuelle à l’occasion de la paracha où est raconté comment Avraham Avinou a acheté le Caveau de Mahpela pour y enterrer son épouse Sarah.

Vue du Caveau des Patriarches dans la ville cisjordanienne d'Hébron le 2 décembre 2020. (Crédit : DAVID COHEN/FLASH 90)Vue du Caveau des Patriarches dans la ville cisjordanienne d’Hébron le 2 décembre 2020. (Crédit : DAVID COHEN/FLASH 90)

L’atmosphère à Hevron et Kiryat Arba y est, chaque année, exceptionnelle. Les habitants du yishouv juif de Hevron et ceux de Kiryat Arba ouvrent leurs maisons pour y accueillir les visiteurs pour manger et dormir. Des tentes sont montées devant le Caveau des patriarches. Prières, chants, l’ambiance est festive.

Cette année, quelques incidents sont venus gâcher la joie. En effet, un juif a attaqué une soldate qui protégeait l’entrée de la tombe d’Otniel Ben Kenaz (le premier juge d’Israël après la mort de Josué). Il l’a frappée à l’aide d’un bâton et la soldate a eu besoin de soins médicaux..

Cette soldate est une habitante de Hevron et elle a porté plainte à la police. Les forces de l’ordre sont toujours à la recherche de son agresseur.

Le chef du parti Otsma Yehoudit, Itamar Ben Gvir, lui-même habitant de Hevron, a téléphoné au père de la soldate attaquée. Il l’a assuré de son soutien et a demandé à la police de tout mettre en oeuvre pour mettre la main sur son agresseur.

Parallèlement, des Juifs ont jeté des objets et des pierres sur les habitants palestiniens voisins qui ont riposté, eux aussi, par des jets de pierre. Les soldats ont dû séparer les deux camps et fermer l’accès à la tombe d’Otniel Ben Kenaz.

Photo by Wisam Hashlamoun/Flash90

Le Chef d’Etat-major, Aviv Kohavi, a sévèrement réagi à ces incidents qu’il a qualifiés de »particulièrement graves et inadmissibles. Il est inadmissible d’un citoyen israélien puisse attaquer violemment des soldats de Tsahal qui veillent à la sécurité. Il s’agit d’un comportement criminel et honteux. Nous agirons pour que justice soit faite rapidement et sévèrement ».

Au sein de Tsahal, on reconnait ne pas s’être suffisamment bien préparé à l’événement auquel ont participé beaucoup plus de personnes cette année que les années précédentes.

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, a lui aussi vivement condamné ces débordements en précisant toutefois que les émeutiers ne représentaient en aucun cas les habitants des implantations.

Le yishouv juif de Hevron a publié un communiqué dans lequel il déplore la façon dont Tsahal a choisi de rendre compte du Shabbat Hayé Sarah: »Nous avons eu le mérite d’organiser un Shabbat avec des dizaines de milliers de Juifs de tout le pays et du monde entier, qui sont venus se relier à leurs racines, à nos Pères et nos Mères et qui ont vécu une expérience profonde de joie et de connexion. En marge de cet événement gigantesque et profond, se sont produits des incidents graves et qui n’auraient pas dû avoir lieu. Il convient de les traiter avec tous les outils juridiques. Il nous parait très grave que le porte-parole de Tsahal ait choisi de ne faire référence qu’à ces incidents négatifs et marginaux et de les transformer en sujet exclusif dans son communiqué. Il s’agit d’une approche hostile et qui n’est pas professionnelle. Nous appelons à corriger cela immédiatement ».

A la sortie de Shabbat, des étudiants de yeshiva ont commencé à danser et ont porté sur leurs épaules des soldats présents afin de leur témoigner leur amour et leur respect.

par LPH INFO 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.