Hanouna : caricature en studio et Noirs sur le trottoir

3
5575

Cyril Hanouna humilie une association noire en ne l’enregistrant que sur le parking de TPMP

Que se passe t-il donc dans le petit univers “tout le monde il est beau” de l’émission de Cyril Hanouna? Depuis une semaine, une comédienne sur Internet, Wafa, invitée sur le plateau, s’est outrageusement moquée d’une chanteuse noire Aya Nakamura, révélation à qui l’on prête pourtant, le talent de révolutionner la chanson française. Le procédé (Black face : se grimer de cirage afin de ridiculiser les Noirs) employé par l’Internaute maghrébine pour tourner en dérision la jeune chanteuse noire est d’autant plus malvenu qu’Aya Nakamura a déjà raconté son histoire en révélant qu’on lui avait demandé de se blanchir la peau pour mieux passer à l’écran.

Invitée sur le plateau de Cyril Hanouna, l’auteure de la vidéo a tenté tant bien que mal de justifier son geste, s’enfonçant de plus belle. « La chanson d’Aya Nakamura me plaisait énormément, j’adore Aya, explique-t-elle. Sur mes réseaux je fais un peu de l’ironie, j’ai repris la chanson de Soolking, Dalida, je me suis mis en Dalida parce que c’était compliqué de faire Soolking. Malheureusement j’ai effectivement fait un blackface, ça a blessé des gens et je le comprends totalement, pour ces personnes-là je m’en excuse. Ce que je voulais faire c’était Aya Nakamura, tout simplement. Pour moi refaire quelqu’un de black, je ne suis pas raciste mais pour moi, c’est se teindre la peau en noir. Demain si j’ai envie de faire un acteur ou un chanteur chinois je vais me brider un petit peu les yeux mais ça ne veut pas forcément dire que je suis raciste envers les Chinois ».

Des propos qui sont loin d’avoir convaincu Gilles Verdez, qui a rappelé la gravité de ce geste. « Bien entendu vous n’êtes pas raciste, mais ce que vous avez fait est raciste. C’est raciste parce que c’est de la discrimination, ce n’est pas illégal en France et ça n’a jamais été condamné, ça l’est aux Etats-Unis, mais c’est de la caricature qu’on appelle “caricature violente”, c’est blessant pour les Noirs, ça rappelle une période où ils étaient discriminés donc vous ne pouvez pas faire ça. Le blackface, c’est raciste ».

 

Là-dessus, la Ligue de Défense des Noirs Africains, entraînée par son leader Gucchi, entendait manifester et une délégation s’est rendue vendredi 11 sur le pas de porte de l’émission TPMP, afin d’exiger un droit de réponse sur la signification collective de ce geste, le “Black Face”. Après une négociation âpre mais cordiale, Cyril Hanouna donne rendez-vous à l’association, le lundi suivant, 18h, pour préparer une insertion de leur plaidoyer contre ce type d’expression et son arrière-fond historique. Et la Ligue attend un coup de fil de confirmation au cours du week-end.

LA LDNA Explication avec Cyril Hanouna pour un droit de réponse après l’accusation du Black Face.

Entre-temps, apprenant qu’un contrat moral a été passé entre les parties, plusieurs associations, dont l’OLRA (ci-dessous, dont l’avocat est Maître Gilles-William Goldnadel) ou “Balance Ton Antisémite”, se mêlent de mettre en garde l’animateur contre des passages d’un passé interprété comme sulfureux, où la Ligue a fréquenté les milieux interlopes et proprement “racistes” du Kémisme (Kémi Seba), il y a près d’une dizaine d’années. Pour elles, la LDNA serait toujours sujette à des formes de “racisme anti-Blancs”. Quand on l’interroge sur cet historique, la Ligue Noire ne nie pas avoir, un temps, cherché sa voie auprès des groupes revendicatifs qui existaient à l’époque, dans une période constitutive de différenciation. Certains, en recherche de contrats, ont même été recrutés pour assurer la sécurité de Dieudonné à la Main D’Or.

Mais le divorce total avec ces milieux proprement racistes et antisémites a été consommé, avec pertes et fracas, menaces réciproques, il y a déjà longtemps. Nous l’avons longuement détaillé, à l’occasion de la dénonciation du slogan antisémite : “Macron Pute à Juifs”(cliché d’origine soralienne) notamment, en mentionnant l’Affaire Binti, opposant Soral à la communauté noire.

Bref, les arguments employés par ces associations sentent la naphtaline et elles feraient mieux de rencontrer directement la LDNA et de s’expliquer franchement avec elle, plutôt que de drainer de vieilles histoires passées et dépassées, pour entendre leur argumentaire tel quel, sans distorsion cognitive.

De même, Cyril Hanouna aurait mieux fait de rétablir l’équité, en accordant la place requise à ce mouvement, en studio et en direct, de permettre d’entendre un argumentaire fort sur la discrimination raciale, plutôt que de se laisser endormir par ces associations, sans autre forme de procès, sinon à charge. S’il a bien proposé à leur porte-parole de se rendre en studio, il a catégoriquement refusé de laisser entrer des hommes et des femmes rassemblés au titre du témoignage (personnes ayant souffert et s’étant dépigmenté la peau à l’eau de Javel, etc.).

De fait, le tournage de l’interview a eu lieu sur le parking de l’émission, debout, sans une chaise ni un verre d’eau pour les témoins, à la suite de quoi, Gucchi, le porte-parole a préféré ne pas accorder son “droit à l’image” à Hanouna. Plusieurs fois, Cyril Hanouna dit à Gucchi qu’on l’a mis en garde et lui montre des e-mails des associations de plaignants contre le droit de réponse, au motif de présumé “racisme anti-Blancs”. Il lui fait comprendre qu’il serait unilatéralement “homophobe et antisémite”, ce dont le leader Noir a toutes les bonnes raisons de se défendre.

L’animateur tombe donc deux fois en disgrâce aux yeux de la communauté que représente cette association : d’abord en accordant un droit de réponse exclusif à une “comédienne”, Wafa, coupable au mieux de “maladresse” par ignorance et au pire, de négrophobie affichée ; ensuite, en n’accueillant que sur un parking des représentants de la minorité stigmatisée, au motif de mises en garde antidatées, de la part d’associations en quête d’audimat ou, au moins une d’entre elles, défendue  par un avocat fort médiatique au demeurant, de surcroît juif (GWG), ce qui ne manque pas d’en ajouter une couche, sans jeu de mots sur le fond de teint.

CYRIL HANOUNA a refusé de donner le parole aux opprimés du Blackface

Au lieu de chercher à dissiper le malaise ou le malentendu, Hanouna et les associations de défense qu’il écoute creusent le fossé sur la base de préjugés anciens, s’enferment dans la tour d’Ivoire de la victimisation “politiquement correcte” ou “bon chic bon genre”, au lieu de relever tous les traits communs entre les causes qu’ils sont censés vouloir défendre.

A force de démultiplier les procès d’intention, tous ces groupements ont, dorénavant, des motifs valables de se méfier les uns des autres. Cela dit, lorsqu’on se targue de lutte contre la discrimination (anti-ce que vous voudrez), la moindre des choses serait de respecter la mise sur un plan d’égalité et de commencer par s’écouter.

Il est probable que cette communauté puisse conserver un ressentiment contre le mauvais sort qui lui a été fait par cette émission et ceux qui se mêlent de la “protéger” contre le droit d’expression de crtaines causes, surtout lorsqu’elles sont légitimes, comme c’était le cas. On entend déjà les préjugés susceptibles de se propager, contre ceux qui gouverneraient les médias et ainsi de suite, par accumulation d’un manque certain de discernement, chez des gens trop pressés de “faire le bien” à coups de télé-réalité précipitée et indélicate… Derrière le People, les coulisses de la rue régleront leurs vieux comptes non-soldés par les moyens courants…

Par Marc Brzustowski, pour JForum

 

 

3 COMMENTS

  1. J’espère qu il y aura des suites à cela on ne peut pas laisser passé ca à notre époque !!!
    Et pour rajouté j aimais beaucoup Hanouna mAis La je me pose des questions
    Il na pas humilier une association noire comme ca a été dit pour toute la communauté noire
    C est ou on fait bien les choses ou on les fait pas …
    Sur ce
    Rose de marseille.

  2. Papier dans l’ensemble assez balancé. Merci d’en parler on ne peut plus accepter ce genre de dégradations en plein 21ème siècle

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.