Dîner chez François de Rugy: une invitation indigeste pour Jean-Michel Aphatie

3
222

FRANCE INFO Jean-Michel Apathie regrette d’être allé dîner chez François de Rugy en 2017, quelques mois après cette interview sur France Info.

Invité à dîner chez François de Rugy, Jean-Michel Aphatie regrette d’y être allé

“Ce n’est pas un dîner de travail”, raconte le journaliste à Mediapart.

Par Alexandre Boudet  10/07/2019 14:32

Avec le recul, il regrette. Jean-Michel Aphatie convient aujourd’hui que c’était une mauvaise idée d’accepter l’invitation faite il y a quelques mois par François de Rugy, alors président de l’Assemblée nationale.

Le journaliste d’Europe 1 qui dit systématiquement refuser ce type d’invitation explique à Mediapart qu’il a fait partie des convives des fameux dîners révélés par le site d’information et qui place le ministre de la Transition écologique et solidaire au cœur d’une polémique sur le train de vie des politiques. C’était à l’automne 2017.

Dans plusieurs échanges avec des internautes, il explique avoir fait “une erreur”.

“C’est une invitation qui m’est parvenue par ma femme. J’ai hésité à y aller parce que si le déjeuner est un espace de travail, le dîner est un espace ambigu. Là, j’ai dit oui”, indique Jean-Michel Aphatie dont la femme est une amie de l’épouse de François de Rugy.

Cette proximité et les déclarations du journaliste vont à l’encontre de la ligne de défense du ministre qui récuse la présence d’amis autour de la table.

Il affirme aussi que les dîners s’inscrivaient dans un cadre professionnel, qu’il assurait les fonctions de représentation dévolues au président de l’Assemblée nationale.

“J’ai vite compris que cela n’avait pas beaucoup de sens d’être là pour moi. Ce n’est pas un dîner de travail”, affirme pour sa part l’éditorialiste.

 Le HuffPost

3 COMMENTS

  1. Apathie dit regretter, ce qu’il regrette c’est d’avoir été pris la main dans le sac pour collusion avec un ministre. A combien de “diner du siècle” a-t-il participé? Ces petites sauteries destinées à ce que Paris compte de profiteurs, d’exonérés, d’amnistiés, de pseudos penseurs.

  2. AH! AH! AH! Je rigole. Le méa culpa de Jean-Michel Apathie. Qui va croire cela, de la part de celui qui se dit journaliste intègre. et qui dégueule sur Zemmour.
    ROSA

  3. QUAND UN POLITIQUE ARRIVE À UN POSTE ÉLEVÉ IL SE PREND POUR DIEU OU TOUT LUI EST DU ET PERMIS.
    SI CE PERSONNAGE AVAIT DU PAYER AVEC SON ARGENT AURAIT IL INVITÉ SI SOUVENT?
    MALHEUREUSEMENT IL Y AVAIT LES CONTRIBUABLES FRANÇAIS POUR ASSUMER CES HOMARDS VINS DE GRANDS CRUS ………….

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.