Des avions russes ont-ils dissuadé une attaque israélienne?

7
980

Des avions de chasse russes auraient déjoué l’attaque israélienne en Syrie (blog russe AVIA.PRO.)

 

-Avertissement : c’est un blog qui n’hésite pas à claironner que les S-300, S-400 Russes, alliés aux Bavar 373 iraniens, vont très bientôt pouvoir abattre des F-35 Israéliens au-dessus de la base T-4- Tiyas, dans le centre de la province d’Homs.  L’alliance avec l’Iran des Mollahs y semble magnifiée, sans trop de concessions pour la “coordination israélo-russe”, qui est un facteur-clé de l’apaisement des tensions dans la région, y compris des “autorisations” tacites russes laissées à l’IAF . Ici, l’aviation russe protégerait des transferts d’armes anti-aériennes Bavar 373 contre la chasse israélienne. L’article affirme un parti-pris allant bien au-delà de la fameuse coordination dite de “déconfliction”. Donc, méfiance sur ces “rapports” à forte connotation propagandiste et anti-israélienne marquée. Il est même étonnant que des sites israéliens sérieux comme Ynet le reprennent “sans filtre”. Sauf si, même exagérés, les reportages adverses (voire franchement hostiles) sont néanmoins riches d’enseignements “techniques” et diplomatiques-

Selon le blog de l’aviation militaire russe, une frappe aérienne de l’IAF était prévue pour samedi dernier et visait une expédition d’armes avancées, qui comprenait des systèmes de défense de haute technologie, provenant d’Iran vers la base aérienne secrète du T-4

Yoav Zitun,Itay Blumenthal,Daniel Salami|
Mis à jour: 09.12.19, 18:15
Samedi, deux avions de combat russes Su-35 auraient déjoué une frappe aérienne israélienne au-dessus de la base aérienne T-4 dans le sud de la Syrie, provoquant le retour de l’engin israélien à la base, a rapporté lundi le blog d’aviation militaire russe AVIA.PRO.
Le blog a également rapporté que l’attaque israélienne avait été planifiée contre une cargaison d’armes avancées d’Iran vers la base aérienne, qui comprenait des systèmes avancés de défense anti-aérienne Bavar 373 (copie conforme des S-300 russes).

Avions de chasse russes SU-35

Avions de chasse russes SU-35
( Photo: Reuters )
Pour l’instant, l’emplacement de ces systèmes de défense aérienne est inconnu. Cependant, puisque la plupart des frappes aériennes attribuées à Israël ont eu lieu à la périphérie de Damas (dans la zone de son aéroport international) ou à la frontière syro-iranienne (Al Bukamal), selon le reportage, il est indéniable que le système iranien est désormais situé dans ces deux zones.
Le rapport indiquait en outre que le système iranien pourrait avoir des capacités aériennes de moyenne à longue distance.
Le reportage fait suite à une expédition supplémentaire dimanche, en route de Téhéran vers la base T-4. Un jour plus tôt, un Boeing 747 iranien utilisé par le Corps des gardiens de la révolution iraniens est également arrivé à Damas en provenance de Téhéran.

Un Boeing 747 iranien

Un Boeing 747 iranien
( Photo: Jet Photos )
Par le passé, un avion similaire, actuellement en réparation, a transféré du matériel de combat au Hezbollah, le supplétif iranien basé au Liban.
Israël aurait, à plusieurs reprises, attaqué ces cargaisons après leur arrivée en Syrie.

איראן בסיס T4 T-4

La base aérienne T-4, gérée conjointement par Russes, Iraniens et incidemment Syriens
Selon des sources étrangères, la base aérienne T-4 stocke des pièces de fabrication iranienne pour les drones et est utilisée comme point de transit pour les expéditions d’armes au Hezbollah au Liban.
Ces derniers temps, les Iraniens ont accru leurs expéditions et leur présence dans la région, avec une augmentation du nombre de divers groupes miliciens chiites dans la région, passant d’environ 30 000 miliciens à 40 000 miliciens au cours de l’année dernière.
Certaines de ces milices sont dirigées par l’aile extérieure Al-Quds du Corps des gardiens de la révolution et ont lancé dans le passé plusieurs roquettes vers Israël.
Yoav Zitun,Itay Blumenthal,Daniel Salami|
Première publication: 18:15, 12.09.19
ynetnews.com

7 COMMENTS

  1. Les mollahs à la vue persane poussent le hezbollah à la guerre .

    Cette guerre aurait plusieurs buts à atteindre qui sont évidents .

    Si les russes laissent faire c’est avec le désir non dissimulé de les voir prendre une bonne raclée tous les deux .

    Ceci dit j’aimerai que la guerre soit évitée et que notre aviation avec l’aide des services de renseignements sapent chaque jour un peu plus les forces iraniennes et ses sbires Hezbo ……… sans compter sur les forces US bien sûr .

  2. Excellent préambule à l’article.
    Ceci étant dit, il faut dire que la dernière fois que les russes se sont confrontés à KHEL AVIR, 6 d’entre eux sont allés au tapis.
    C’était pendant la guerre d’usure contre les égyptiens.
    Ce qui a fait dire à un officier égyptien, qui accompagnait le président Sadate lors de sa visite en Israël, qu’ils avaient salué l’exploit en “sabrant” le champagne,les russes qui les traitaient de haut, ayant été humiliés.

  3. Il peux s agir de gesticulations russes pour rassurer leurs partenaires qui s en prennent plein la tronche depuis des mois si Israel decide de taper les russes , il y aura du sukhoi en miettes autour de damas

  4. Il eût été plus judicieux de parler d’avions aux Couleurs russes.
    Car bien évidemment, la marge de manoeuvre du KelAvir exclu tout affrontement directe avec l’aviation russe, puisque certains accords avec Poutine…
    Il ne fait aucun doute que nos pilotes, leurs mains deliées, auraient effacé les cibles et tout ce qui aurait interférer…
    On attendra que le Wodka tienne les Russes au sol.
    Ou qu’ils soient simplement surpris.
    Comme cette fois suivante…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.