Familles de déportés, anciens combattants, autorités civiles et militaires, ont participé dimanche matin à la cérémonie nationale en hommage aux déportés, dans la cour du fort du Hâ……Détails……..

Préfète de la région Nouvelle-Aquitaine et de la Gironde, Fabienne Buccio présidait ce dimanche la cérémonie d’hommage aux déportés de la guerre 39–35.

A ses côtés, l’Etat major de la zone de défense et de sécurité militaire, de la région de gendarmerie, la Direction départementale de la Sécurité publique, ainsi que du Service départemental d’incendie et de secours.

Les collectivités locales et territoriales étaient représentées par Marik Fetouh, adjoint au maire de Bordeaux, Naïma Charai conseillère régionale et Mathieu Rouveyre, pour le Conseil départemental.

Carole Lemée, vice-présidente de l’association des amis de la fondation pour la mémoire de la déportation en Gironde a lu le message national des associations de déportés, avant que Naomie Bromberg, arrière-petite fille de déportés, déclame des extraits de l’oratorio « La Voix de la Mémoire ».

Sarah Bromberg, petite-fille de déportés et présidente de la LICRA (Ligue contre le racisme et l’antisémitisme), a ensuite interprété a capella une chanson dénonçant « la marque bleue », ces numéros tatoués sur le bras des victimes des camps nazis.

Source Sud Ouest

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.