Benny Gantz, l’homme qui murmurait aux oreilles des Israéliens

0
232

L’ancien chef d’état-major israélien Benny Gantz, à une cérémonie funéraire pour l’écrivain Amos Oz à Tel Aviv (Israël), le 31 décembre 2018 JACK GUEZ (AFP/Archives)

Les projecteurs sont braqués sur lui depuis l’annonce de son entrée en politique et malgré les nombreux micros qui lui ont été tendus pour tenter de lui arracher une déclaration, même un mot, Benny Gantz a choisi, à quelques exceptions près, de garder le silence.

Cette stratégie, critiquée par ses adversaires comme étant la preuve “qu’il n’a rien à dire” lui a pourtant jusqu’ici été largement favorable si l’on en croit les sondages qui placent son parti juste derrière le Likoud de Benyamin Netanyahou avec 14 sièges environ.

C’est donc avec l’attention de tout le pays que l’ancien chef d’état-major de l’armée s’exprimera ce soir pour présenter ce qui devrait être les grands axes de sa campagne.

D’après plusieurs médias, qui ont obtenu une copie de l’ébauche de son discours, M. “Israël avant tout”, pour reprendre son slogan, devrait s’attaquer prudemment au Premier ministre, sans le citer, en déclarant entre autres qu’il ne siégerait pas dans un gouvernement dont la tête aurait été inculpée, en référence aux trois enquêtes pour corruption qui visent Benyamin Netanyahou.

En revanche, s’il n’exclurait pas d’emblée l’idée de participer à un gouvernent dirigé par Netanyahou, Benny Gantz aurait prévu plusieurs tacles à l’encontre de son adversaire: selon les médias il devrait déclarer “Israël n’est pas un royaume, n’a pas de famille royale, ni roi ni reine”, une allusion évidente à la famille qui occupe la résidence de la rue Balfour depuis près d’une décennie.

Mais au-delà des attaques “personnelles”, qui sont au cœur de la stratégie du Premier ministre, Gantz devrait enfin exposer des propositions concrètes, ce qu’attendent ces adversaires pour pouvoir eux l’attaquer, enfin, sur le fond.

Selon Channel 12, il devrait notamment s’engager pour une limitation à deux mandats. Lire la suite

Marion Bernard est rédactrice en chef du site internet d’i24NEWS en français (@MarionBernardM)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.