« On a trop subi, ça suffit »: plusieurs centaines d’habitants d’origine chinoise se sont rassemblés dimanche devant la mairie d’Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), en mémoire d’un Chinois décédé après une agression et pour protester contre la violence dont ils se disent la cible.

« La violence empire d’année en année », a affirmé à l’AFP Seneque, 22 ans. « Là c’était M. Zhang, mais ça aurait pu être moi », a ajouté cet étudiant en statistiques qui vit à Aubervilliers.

Cinq cents personnes selon les autorités (4.000 selon les organisateurs) sont venues déposer fleurs et bougies devant l’hôtel de ville en hommage à Zhang Chaolin, 49 ans, père de deux enfants, mort vendredi après cinq jours de coma. Plusieurs élus locaux et la sous-préfète Nicole Isnard étaient présents.

Les manifestants se sont ensuite rendus dans le calme sur les lieux de l’agression, en brandissant des pancartes sur lesquelles on pouvait lire: « sécurité pour tous » ou « mort pour rien ».

AFP

3 Commentaires

  1. Aubervilliers est pire que gaza le maire de cette ville de mer.. Est un communiste qui a fait citoyen d’honneur bargouti un terroriste qui doit purgé 3 condamnation à vie en Israël pour assassinat de civile , alors qu’est ce que l’on peut s’attendre dans cette ville ,tous les matin les commerçants sont attaqué par des bandes de racailles pour leurs dérober l’argent des çommerçants les sacs des clientes qui viennent faire leurs achats de gros , et les attaques de toute part , la police nationale , et la police municipale , connaissent ses bandes mais ne font rien car le maire demande de laisser faire .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.