Aubervilliers : les militaires de Vigipirate pris à partie devant l’école juive

3
Aubervilliers. Depuis les attentats de janvier 2015, une surveillance militaire ou policière (comme ici en janvier) est déployée devant l’école juive Chné-Or.
Aubervilliers. Depuis les attentats de janvier 2015, une surveillance militaire ou policière (comme ici en janvier) est déployée devant l’école juive Chné-Or.(LP/Nathalie Revenu.)

Jeudi peu après 8 heures du matin, les militaires en surveillance devant l’école Chné-Or à Aubervilliers ont été visés par des projectiles. Une agression sans gravité, mais les membres du 48e régiment de transmission d’Agen, chargés de sécuriser ce lieu de culte israélite, ont porté plainte.

L’agresseur a été interpellé rapidement. Il s’agit d’un homme de 20 ans en état d’ébriété. Il devra répondre d’outrage à personne chargée d’un service public. Ces militaires sont déployés depuis les attentats de janvier dernier dans le cadre de Vigipirate alerte attentat. Chné-Or abrite à la fois une école et un lieu de culte juif orthodoxe.

28 Août 2015, 20h32 | MAJ : 28 Août 2015, 20h32

leparisien.fr/

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.