Antisémitisme. Collégien agressé, tombes profanées: le préfet de l’Eure condamne fermement ces deux actes

Écrit par Yves Asernal

Deux actes antisémites en deux jours dans l’Eure. Le 28 mai 2024, un collégien de 15 ans a été agressé aux cris de « Sale Juif » et le lendemain, quatre tombes ont été retrouvées souillées et dégradées au cimetière de la Madeleine à Evreux. Le préfet condamne fermement ces actes antisémites.

En deux jours, deux actes antisémites dans l’Eure. Le 28 mai 2024, un collégien de 15 ans a été agressé physiquement et insulté par deux individus, aux cris de « Sale juif », dans l’Eure. Le 29 mai 2024, 4 tombes de défunts de confession juive ont été souillées et dégradées au cimetière de la Madeleine à Évreux, dans l’Eure.

Le préfet condamne fermement ces actes

« Quiconque porte atteinte à nos compatriotes de confession juive porte atteinte à la République et au socle fondamental de nos valeurs. Le préfet de l’Eure condamne avec la plus extrême fermeté ces actes antisémites, aussi lâches qu’infâmes », fait savoir la préfecture en indiquant que « des mesures de sécurisation renforcées ont d’ores et déjà été prises ».

Pour chacune des affaires, des enquêtes judiciaires ont été ouvertes.

Concernant la dégradation des tombes, « une enquête de flagrance a été ouverte pour dégradations aggravées et confiée à la police d’Évreux », a indiqué Rémi Coutin. « Nous avons retenu la qualification suivante pour l’affaire du cimetière : violation de sépulture en raison de la religion, infraction punie de deux ans d’emprisonnement », a fait savoir dans la soirée le magistrat.

Dans l’affaire de l’agression du collégien, une enquête de flagrance a été ouverte pour « violences aggravées parce que commises en réunion, devant un établissement scolaire et avec une motivation antisémite », a ajouté le procureur.

« Ces faits sont insupportables et appellent à une condamnation de tous, quelle que soit sa position sur le conflit qui se déroule au Proche-Orient », a réagi, de son côté, Sébastien Lecornu, président du groupe majoritaire au conseil départemental.

« La communauté commence à avoir peur » Joint au téléphone, le rabbin de Rouen Chmouel Lubecki déplore ces attaques.

Il y a eu la synogogue incendiée, des tags antisémites à Rouen « Israël assassin », et maintenant on entend ça à Evreux… la communauté commence à avoir peur… Ce qu’on dit à la communauté c’est de continuer à pratiquer en restant vigilant Rabbin Chmouel Lubecki

JForum.fr avec france3-regions.francetvinfo.fr, actu.fr/ et www.tf1info.fr

Au cimetière du Buisson, dans le quartier de La Madeleine, à Évreux, quatre tombes ont été dégradées. ©C. R / La Dépêche d’Évreux

 

La rédaction de JForum, retirera d'office tout commentaire antisémite, raciste, diffamatoire ou injurieux, ou qui contrevient à la morale juive.

S’abonner
Notification pour
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires