Picture taken on June 12, 2022 shows a polling station in Lyon during the first round of the first-round legislative election. Eastern France. France. Lyon. June 12, 2022//KONRADK_konrad-003/2206121427/Credit:KONRAD K./SIPA/2206121435

Taux d’abstention 2e tour des législatives à 17h : proche du record, c’est plus qu’au 1er tour !

ABSTENTION. Pour ce 2e tour des élections législatives, le taux d’abstention était redouté dans l’Hexagone. Le chiffre officiel vient de tomber au niveau national. Un record sera-t-il battu ?

[Mis à jour le 19 juin 2022 à 17h30] Le taux d’abstention à 17h pour ce 2e tour des élections législatives est de 61,89%. Un chiffre qui vient confirmer les inquiétudes, les Français ont boudé les urnes ce dimanche 19 juin. C’est plus que la semaine dernière (60,58%). En 2017, le taux d’abstention du deuxième tour des législatives était encore plus élevé avec 64,67%. Le record de 2017 n’est donc pas tombé, mais encore une fois, cette année, le deuxième tour des élections législatives n’a pas déplacé les foules. Les 3 départements qui ont le moins voté à 17h sont la Seine-Saint-Denis (74,77% d’abstention), la Moselle (69,47% d’abstention) et le Val d’Oise (69,20% d’abstention). A l’inverse, les électeurs se sont davantage déplacés dans le Lot (50,16% d’abstention), la Haute-Vienne (52,62% d’abstention) et la Dordogne (53,11% d’abstention).

A midi lors du premier tour le dimanche 12 juin 2022, le taux d’abstention s’établissait à 81,57% et avait finalement atteint 52,49% à 20h selon les données officielles du ministère de l’Intérieur, un record pour un premier tour des législatives. Les électeurs ont clairement boudé les urnes et les interrogations étaient donc nombreuses à l’aube de ce 2e tour. Qu’en sera-t-il ce dimanche à 17h, prochains horaires où le ministère de l’Intérieur, chargé de la bonne tenue du scrutin, diffuse ces chiffres ?

Le contexte politique, le duel qui s’est installé entre la Nupes et la coalition Ensemble pour la majorité présidentielle, l’émergence du RN dans plusieurs circonscriptions mais aussi les fortes chaleurs persistantes sur la partie nord et l’est de la France sont autant d’inconnues sur la mobilisation des électeurs. Déjà en 2017, dans la foulée de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidentielle, plus d’un électeur sur deux s’était abstenu au second tour, un record avec 57,36 % d’abstention dans la lancée d’un premier tour déjà peu attractif pour de nombreux électeurs avec un taux d’abstention de plus de 51%, ce qui signait le plus fort score à des élections législatives ou présidentielle depuis 1958 et le début de la Ve République.

www.linternaute.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.