Le Premier ministre Binyamin Netanyahou s’est opposé, lundi, à la libération de terroristes palestiniens en échange de celle du soldat captif Guilad Shalit. « Nous ne pouvons laisser de dangereux terroristes s’installer en Judée-Samarie, où ils pourront à nouveau tuer des citoyens israéliens », a-t-il déclaré devant la commission parlementaire de la défense et des affaires étrangères. « Nous cherchons constamment de nouveaux moyens de ramener Guilad sain et sauf à la maison », a toutefois assuré le chef du gouvernement.

PHOTO: JPOST

Netanyahou a également fait savoir qu’un nouveau plan avait été présenté par le médiateur allemand – chargé de négocier un échange de prisonniers entre Israël et le Hamas depuis un an. « Le médiateur allemand a présenté sa dernière proposition. L’offre n’est pas simple, mais nous avons donné notre accord. Nous attendons la réponse du Hamas », a-t-il poursuivi.

Plus tôt lundi, Binyamin Netanyahou s’est également exprimé au sujet de la levée des restrictions civiles sur la bande de Gaza. Une mesure qui permettra désormais à l’Etat hébreu de se concentrer uniquement sur les questions d’ordre sécuritaire, selon lui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.