Plus de 4 000 personnes, réparties dans 65 bus, se sont rendues dans la nuit de jeudi à vendredi sur la tombe de Joseph à Shekhem (Naplouse), pour une prière marquant la fin du compte de l’Omer (7 semaines entre la Pâque juive et Shavouot), journée attribuée au personnage biblique. Il s’agit du plus grand nombre de pèlerins arrivés sur le site dans le courant de l’année.

Plusieurs personnalités religieuses sionistes ont participé à cet évènement, notamment le président du conseil général de Samarie, Gershon Messika, et son adjoint Yossi Dagan, ainsi que le commandant de la région centre de Tsahal, le général Roni Nouma.

La ville étant située en zone A, sous le contrôle de l’Autorité palestinienne (AP), les pèlerins juifs ne peuvent donc aller prier sur le tombeau du personnage biblique, fils du patriarche Jacob, qu’une fois par mois, accompagnés d’un convoi de Tsahal pour assurer leur sécurité.

Depuis les accords d’Olso, la Judée et la Samarie sont en effet divisées en trois zones : la zone A, qui compte toutes les villes palestiniennes, est sous contrôle de l’AP ; la zone B est sous contrôle conjoint à l’AP et à Israël ; et la zone C, qui englobe toutes les implantations et les routes qui y mènent, est entièrement contrôlée par Israël et Tsahal.

israpresse

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.