USA: la campagne du BDS, considérée comme “activité antisémite”

3
258

i24NEWS – USA: l’Illinois publie une liste des entreprises pro-BDS interdites dans l’Etat

Encore une décision très importante et positive de l’Administration Trump concernant Israël.

Dans le cadre de la lutte contre l’antisionisme qui se développe à pas de géant dans les universités américaines, le directeur du département de défense des droits du citoyen au ministère de l’Education, Kenneth Marcus, a modifié la définition du judaïsme telle qu’elle avait été interprétée par l’Administration Obama.

De simple “religion”, le judaïsme sera désormais considéré également comme une origine ethnique.

Les conséquences sont considérables. Selon le définition de l’ancienne administration, s’attaquer à Israël ne pouvait pas être considéré comme de l’antisémitisme. Dorénavant, les actes antisionistes ou les appels au boycott pourront être poursuivis pour antisémitisme.

En 2011, au temps de l’Administration Obama, une plainte avait déposée contre l’Université Rutgers (New Jersey) pour activités agressives du BDS au sein du campus, y compris l’invitation faite à Omar Barghouti, initiateur et animateur du BDS pour s’y exprimer.

L’administration avait alors étudié le cas et avait décrété qu’il ne s’agissait pas d’activités antisémites, le BDS ne s’attaquant pas (officiellement) au judaïsme ni aux juifs. C’est cette anomalie qu’a voulu corriger l’Administration Trump.

Kenneth Marcus a écrit une lettre à l’Organisation sioniste mondiale, spécifiant qu’il considérera comme antisémite toute tentative de dénier au peuple juif le droit à l’autodétermination, qui prétendra que l’existence de l’Etat d’Israël est une forme de racisme ou qui emploiera des doubles standards entre Israël et d’autres pays démocratiques.

L’OSM s’est félicitée de cette importante décision qualifiée de “pionnière”: “Souvent, les organisations de haine anti-israélienne tentent de convaincre qu’elles ne s’attaquent qu’au sionisme et à l’Etat d’Israël mais pas aux juifs, et qu’il s’agit dès lors d’activités légitimes. Mais tout le monde sait que ces activités sont le masque contemporain de l’antisémitisme classique”.

Dans les milieux gauchistes et pro-palestiniens américains, on comprend déjà que les activités anti-israéliennes seront plus difficiles car elle tomberont sous le coup de la loi contre l’antisémitisme qui est très sévère aux Etats-Unis.

Cette annonce a été faite deux jours à peine après que Washington ait annoncé la fermeture de la représentation de l’OLP à Washington et donné un délai d’un mois à la délégation de l’OLP de quitter les Etats-Unis.

Shraga Blum

3 COMMENTS

    • Non sûrement pas , la France est profondément pro-palestinienne , pro-arabe . Et cela ne peut que s’accentuer aves l’islamisation ; les juifs n’auront bientôt plus leur place en France et les Chrétiens suivront dans … 3 décennies !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.