Syrie: “ne pas réagir” serait “fermer la porte à un règlement politique”

0
10

Jean-Marc Ayrault a déclaré mercredi que “ne
pas réagir” militairement en Syrie reviendrait à “fermer la porte à un
règlement politique du conflit”, seul à même de déboucher sur “un départ” de
Bachar al-Assad du pouvoir. “Oui, la solution à la crise syrienne sera politique et non militaire. Mais
regardons la réalité en face: si nous ne mettons pas un coup d’arrêt à de tels
agissements du régime, il n’y aura pas de solution politique”, a déclaré
Jean-Marc Ayrault devant l’Assemblée nationale.

“Quel serait l’intérêt pour Bachar al-Assad de négocier, tant qu’il croit
qu’il peut, comme il l’a encore répété au début de la semaine, +liquider+, ce
sont ses propres termes, +liquider+ son opposition, notamment au moyen d’armes
qui sèment la terreur et la mort?”, a poursuivi le Premier ministre.
“Bien entendu” la France souhaite “le départ” du dirigeant syrien, “qui
n’hésite pas à menacer directement notre pays et qui croit même pouvoir
intimider la représentation nationale”, a-t-il dit, en faisant référence à
l’interview du dirigeant syrien dans Le Figaro.

“Oui, nous souhaitons son départ, dans le cadre d’une solution politique en
faveur de laquelle la France continuera à prendre l’initiative”, a ajouté
Jean-Marc Ayrault.
“Nous voulons à la fois sanctionner et dissuader, répondre à cette atrocité
pour éviter qu’elle ne se reproduise. Nous voulons aussi montrer à Bachar
al-Assad qu’il n’a pas d’autres solutions que celle de la négociation.”

PARIS, 04 sept 2013 (AFP)

1 COMMENT

  1. Les syriens sont des criminels et des assassins, renseignez-vous et voyez ce qu’ils font subir aux chrétiens
    et le gouvernement de gauche en France est POUR bien sûr : est pour ses criminels et ses assassins, jean marc Ayrault qui regaderai la réalité en face, ca, ce serait très très nouveau.
    Mais vraiment Très très Nouveau.
    Est ce que c’est politiquement qu’ils tortures les chrétiens et les font crever sous la torture ????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here