New Hampshire : les républicains aux urnes

0
9

Le richissime républicain modéré Mitt Romney est le grand favori des primaires républicaines ce mardi dans le New Hamphsire. Il a déjà gagné le “caucus” de l’Iowa mais de justesse.

Et de deux ? Sauf surprise, l’ancien gouverneur du Massachusetts Mitt Romney devrait remporter mardi une deuxième victoire vers l’investiture républicaine en vue de la présidentielle américaine, à l’occasion des élections primaires du New Hamphsire pour lesquelles il est donné grand favori.

Une semaine après le scrutin de l’Iowa, quelque 250.000 électeurs du New Hampshire, petit Etat du Nord-Est des Etats-Unis, doivent à leur tour choisir entre six principaux candidats républicains, celui qu’ils souhaitent voir devenir l’opposant de Barack Obama en novembre prochain.

La campagne a été rude. Les républicains n’ont pas ménagé leurs critiques envers Mitt Romney, notamment sur son passé de repreneur d’entreprises, pour essayer de freiner celui que tous les sondages donnent gagnant, avec 33% des intentions de vote selon le plus récent sondage Suffolk University/7 news.

Suspense suspense…

La deuxième place promet d’être très disputée, entre le libertarien texan Ron Paul (20% selon le même sondage) et l’ancien gouverneur de l’Utah Jon Huntsman (13%), un modéré qui joue son va-tout dans le New Hampshire. “Quelque chose est en train de se passer, et nous allons surprendre beaucoup de monde demain”, a-t-il affirmé lundi soir lors d’une réunion électorale.

Les électeurs du New Hampshire sont réputés pour ne prendre leur décision qu’au dernier moment, et pour parfois créer la surprise. Traditionnellement, Dixville notch, petit village à 30 km de la frontière canadienne, est le premier bureau de vote à ouvrir, à minuit et pour quelques minutes, ne comptant qu’une dizaine d’électeurs. Les autres bureaux ouvrent à des heures variables, pour certains à partir de 6h00, et ferment au plus tard à 20h00.

Les six candidats républicains en lice sont Mitt Romney, 64 ans, qui met en avant son expérience d’homme d’affaires pour affirmer qu’il sera le mieux à même de redresser l’économie; Raul Paul, 76 ans, Jon Huntsman, 51 ans, Rick Santorum, 53 ans, ancien sénateur ultra-conservateur de Pennsylvanie, Newt Gingrich, 68 ans, ancien président de la Chambre des représentants, et Rick Perry, 61 ans, gouverneur ultra-conservateur du Texas. Après le New Hamsphire, les prochaines élections primaires auront lieu en Caroline du sud le 21 janvier, et Mitt Romney y est également en tête dans les sondages.

TF1.fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here