Libération d’un Jordanien condamné pour avoir incendié un portrait du roi

0
15

Un tribunal militaire jordanien a décidé jeudi la remise en liberté, à la suite d’une grâce royale, d’un homme emprisonné en février pour avoir incendié un portrait du roi Abdallah II, a indiqué son avocat. “La Cour de sûreté de l’Etat a remis en liberté Oudaï Abou Issa
conformément à la grâce royale”, a indiqué Moussa Abdoullat à l’AFP.

Le jeune homme, âgé de 18 ans, avait brûlé le 12 janvier un portrait du roi
accroché devant la mairie de Madaba (33 km au sud d’Amman).

Il avait été condamné à deux ans de prison par la Cour de sûreté de l’Etat
pour “atteinte à la dignité du roi”.

Il avait affirmé avoir agi de la sorte “pour protester contre l’immolation
par le feu d’Ahmad al-Matarneh”, un Jordanien de 52 ans décédé quelques jours
plus tôt après s’être immolé pour des raisons économiques.

Le jeune homme avait ensuite présenté des “excuses au roi” dans une lettre
transmise par son avocat.

Me Abdoullat a appelé à la libération de tous les prisonniers politiques en
Jordanie.

“Il y a environ 70 prisonniers politiques en Jordanie.

Tous devraient être libérés”, a-t-il indiqué faisant écho à des appels de l’opposition pour l’abandon du tribunal militaire.

AMMAN, 8 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here