Liban: 4e jour de heurts à Tripoli liés au conflit en Syrie, 4 morts

0
11

Des affrontements liés au conflit en
Syrie se déroulaient jeudi pour le quatrième jour à Tripoli, la grande ville
du nord du Liban où au total quatre personnes ont été tuées et 35 autres
blessés, selon une source de sécurité.Jeudi matin, un commerçant a été tué alors qu’il ouvrait sa boutique à
Maaloula, situé près du quartier sunnite de Bab al-Tebbaneh, et un autre dans
le quartier alaouite de Jabal Mohsen.

« L’armée répond aux sources de tir. Les tireurs embusqués sont cachés sur
les toits et dans les ruelles », a ajouté la source.
Dans le reste de la ville, les magasins et les banques étaient ouverts mais
pas les écoles, ni les universités.

Les échanges de tirs opposent régulièrement des habitants du quartier de
Jabal Mohsen, majoritairement alaouite et acquis au président syrien Bachar
al-Assad, à ceux de Bab al-Tebbaneh, largement sunnite et partisan de la
révolte contre le régime syrien.

Cette dernière série de violences a débuté lundi soir au moment où était
diffusée à la télévision une interview de M. Assad, lui-même de confession
alaouite, alors que les combats entre ces deux quartiers sont fréquents depuis
le début du conflit en Syrie il y a plus de deux ans et demi.
Les violences se sont multipliées à Tripoli, la deuxième ville du Liban, au
fur et à mesure que la Syrie, ancienne puissance tutélaire du Liban,
s’enfonçait dans un conflit devenu guerre civile.

Dominé par la Syrie pendant trois décennies, le Liban est profondément
divisé entre pro- et anti-régime de Damas, surtout depuis que le mouvement
chiite libanais Hezbollah a admis en mai envoyer des combattants pour soutenir
les troupes de Bachar al-Assad.

TRIPOLI (Liban), 24 oct 2013 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here