Le Prix Begin 2013 attribué à NGO Monitor

0
11

Le prestigieux Prix Begin sera remis à NGO Monitor le 4 décembre 2013 en reconnaissance de « leur attitude ferme dans la défense d’Israël et du peuple juif. »


Gerald Steinberg.

Créé en 2002 par le professeur Gérald Steinberg et la Fondation de la Famille Wechsler, NGO Monitor est un institut de recherche indépendant basé à Jérusalem et la principale source d’expertise sur les activités et le financement d’organisations non gouvernementales (ONG) politisées actives dans le conflit israélo-palestinien.

NGO Monitor a été choisi comme lauréat entre autres par le professeur Alan Dershowitz, lauréat 2010 du Prix Bégin, ainsi que par le directeur de l’Agence Juive, Nathan Sharansky.

« NGO Monitor apprécie avec humilité la reconnaissance par le Centre du pour l’héritage de Menachem Begin de notre contribution et de ces années de travail intensif », a déclaré le professeur Gerald Steinberg, président de NGO Monitor. « Menachem Begin a lutté contre l’hypocrisie morale qui refusait à la nation juive les mêmes droits que ceux accordés aux autres, y compris l’auto-défense et l’égalité souveraine de notre patrie. Dans cet esprit, NGO Monitor a été fondé afin de mettre à jour et de faire cesser les deux poids deux mesures au sein d’organisations puissantes qui exploitent la filière des droits de l’homme et de la démocratie. »

Dans sa lettre au comité d’attribution du prix, M. Dershowitz a écrit que « NGO Monitor est devenue l’une des principales organisations ayant pour but de corriger les mensonges délibérés qui sont devenus routine dans l’effort systématique visant à délégitimer Israël. »

Reflétant les compétences de l’équipe de chercheurs hautement professionnelle de NGO Monitor, des rapports méthodiques et documentés ont été présentés à la Knesset, au Congrès américain, et aux Parlements du Royaume-Uni, d’Irlande, d’Espagne et de l’Union européenne, et sont fréquemment cités. Ces rapports portent sur un large éventail de questions liées aux ONG, y compris les financements européens accordés aux ONG politiques actives dans le conflit israélo-palestinien, la guerre juridique menée par les ONG, les campagnes de boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) sur les campus et par l’intermédiaire d’églises, les fautes professionnelles des ONG, l’abus politique de la médecine, de l’éthique et de la science, et les ONG et la question des Bédouins du Néguev dans le cadre du contexte de guerre politique. En outre, la publication des Meilleures Pratiques pour les Droits de l’Homme et les ONG Humanitaires (Edition Martinus Nijhoff, 2012) a eu un impact mondial.

« Les recherches de NGO Monitor ont radicalement changé la perception des ONG politisées, conduisant à des exigences de reddition des comptes, de transparence et de crédibilité, alors que les groupes qui exploitent les principes moraux ont été « montrés du doigt » a poursuivi M. Steinberg . « Sur la base de ces rapports, des bailleurs de fonds, tant gouvernementaux que privés, ont modifié leurs politiques et dans de nombreux cas, mis fin à d’importantes subventions qui avaient été accordées aux ONG qui violaient les principes moraux en diabolisant Israël. »

NGO Monitor, est un institut de recherche indépendant, fondé en 2002 dans le sillage de la Conférence mondiale contre le racisme de Durban, en Afrique du Sud. Lors de cette conférence, 1.500 ONG ont mis au point la « Stratégie de Durban » qui vise à isoler Israël à travers des mesures telles que des campagnes de boycott, de désinvestissement et sanctions (BDS), de guerre juridique, de déligitimisation et de diabolisation. NGO Monitor ( ngo-monitor.org Article original) est la principale source d’expertise sur les activités et le financement des ONG politisées impliquées dans le conflit israélo-palestinien.

lundi 11 novembre 2013

desinfos.com Article original

1 COMMENT

  1. Tant pis pour eux , ils auront le retour du battons , parce que dans ce genre de parti il y a jamais des gagnants mes des perdants et les conséquences seront comme des boomerangs !

  2. le problème dans cette partie d’échec ils font rentrer des extrémistes extrêmement dangereux et pas que pour Israël , mais certains leur haine d’Israël est si virulente que cela les aveugles sur se qu’ils sont capable de faire par la suite ces fou fanatiques .

  3. l’Iran et cette accord est un bon exemple , si ils font un accord , Israel va réagir pour se défendre des risques , et en réagissant ils auront obtenu se qu’ils attendent un prétexte pour accuser Israël , une vraie partie d’échec qui est entrain de se jouer !

  4. MAZALTOV ! peut être qu’un jour il y aura un prix pour la paix pour ceux qui auront réussi à faire que cette paix deviennent réalité , enfin je n’y crois plus , bien trop de pays dans se monde sont déterminés pour que ces deux pays ne fasse pas la paix c’est juste évident par certains comportement qui en dise long !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here