La Turquie qui a rompu avec la Syrie a fermé son ambassade à Damas

0
7

La Turquie a fermé lundi son ambassade à Damas, en raison d’une dégradation des conditions de sécurité en Syrie, a-t-on indiqué de source diplomatique turque. « Les activités de l’ambassade de Turquie ont été suspendues à partir de ce
matin (lundi) », a précisé cette source sous couvert de l’anonymat, soulignant
que l ‘ensemble du personnel diplomatique turc avait quitté la capitale
syrienne.

Le consulat général de Turquie à Alep, la grande ville syrienne du nord du
pays, proche de la frontière turque, restera en revanche ouvert, a-t-on ajouté
de même source.

« La fermeture de notre ambassade est évidemment un fort message politique »
au régime de Damas, a-t-on par ailleurs souligné de source proche du
gouvernement turc.

Ankara suit ainsi l’exemple de plusieurs pays de l’UE (Italie, Espagne,
France, Royaume-Uni, Pays-Bas) des Etats-Unis et des six monarchies arabes du
Golfe.

La Turquie a rompu avec son voisin et ex-allié syrien en raison de la
répression et appelé au départ d’Assad.

Istanbul accueillera dimanche une deuxième réunion des pays « amis de la
Syrie » pour discuter des moyens permettant de venir en aide à l’opposition
syrienne et de mettre un terme à la répression du régime de Damas.

La première rencontre du groupe avait rassemblé fin février à Tunis les
représentants d’une soixantaine de pays arabes et occidentaux.

La fermeture de l’ambasade turque en Syrie est intervenue quelques heures
après une rencontre à Seoul entre le président américain Barack Obama et le
Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, qui sont convenus dimanche
d’apporter une aide « non-militaire » aux rebelles syriens, dont des équipements
de communication, a annoncé un responsable américain.

ANKARA, 26 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here