La Suisse a saisi du matériel de surveillance destiné à la Syrie et l’Iran

0
10

Les autorités suisses ont intercepté en 2010 et 2011 du matériel de surveillance des téléphones portables qui était destiné à la Syrie et à l’Iran, a indiqué un responsable du contrôle des exportations.

Deux livraisons de matériel d’espionnage à destination de ces deux pays, en 2010 et en 2011, ont été interceptées par les autorités suisses, a indiqué le chef des Contrôles à l’exportation de produits industriels au sein du Secrétariat d’Etat à l’économie (Seco), Jürgen Boehler, invité vendredi soir de l’émission de la télévision alémanique “10 vor 10”.

Des fournisseurs européens, dont le pays n’a pas été précisé, ont tenté d’expédier ces livraisons vers ces deux pays via la suisse, mais les douanes suisses les ont saisies à la frontière. Les entreprises suisses ne peuvent vendre ce type de matériel qu’avec l’aval des autorités chargées du contrôle des exportations.

Des organisations de défense des droits de l’homme ont mis en garde contre l’exportation de matériel d’espionnage vers des pays comme l’Iran et la Syrie où ces équipements, selon elles, sont utilisés pour surveiller les dissidents, suivre leurs déplacements et lire leurs emails et textos.

GENEVE, 18 fév 2012 (AFP)

1 COMMENT

  1. Pourquoi taire l’origine de ces équipements: si cela reste secret, ce pays recommencera.
    N’oubliez pas le proverbe qu’un écrivain célèbre et plein de sagesse a écrit:
    “Ce n’est pas pécher que pécher en silence”

    DITES QUI A VENDU CES ÉQUIPEMENTS POUR QUE CELA CESSE !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here